Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Programme « Faire reculer le paludisme » : de gros besoins de financement - 17/05/2010 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En prélude à la 63è assemblée mondiale de la santé, l’hôtel Crowne Plaza de Genève a abrité vendredi la session ministérielle du conseil d’administration du programme Roll Back Malaria (Faire reculer le paludisme).

Le ministre de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, a pris part à cette session. Il était accompagné de responsables de structures relevant du département de la Santé : Klénon Traoré (directeur du Programme national de lutte contre le paludisme), Mamadou Namory Traoré (directeur national de la Santé), Salif Samaké (directeur de la Cellule de planification et de statistique), Mountaga Bouaré (conseiller technique). Mme Christine Sow de l’Unicef et Mme Claudia Vondrasek du projet « les voix du Mali », le RBM local étaient aussi du voyage. Le président du conseil d’administration du programme, le ministre zambien de la Santé, Kpembwa Simbao, a invité l’ensemble des membres du conseil à mener un plaidoyer autour du financement des activités de lutte contre le paludisme auprès des partenaires et institutions.

Et au-delà des ministres, l’implication des chefs d’Etat serait la bienvenue en des temps où les budgets du Fonds mondial de lutte contre cette maladie et ceux des autres partenaires sont en baisse. Le ministre de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, en sa qualité de membre du conseil d’administration au compte de l’Afrique de l’ouest, a plaidé pour une approche sous-régionale dans la lutte contre le paludisme. Cette démarche qui avait déjà été évoquée l’année dernière au 17è conseil d’administration s’est manifestée par la Déclaration de Yamoussoukro. Elle s’est aussi concrétisée par une réunion organisée en avril dernier à Bamako, sur la feuille de route des pays de la CEDEAO en faveur de la couverture universelle. Rappelant qu’aucun pays pris séparément ne peut gagner le combat, Oumar Ibrahima Touré a parlé de l’initiative de l’OMVS qui a mis à la disposition du Mali, du Sénégal, de la Guinée et de la Mauritanie plus de 3 millions de moustiquaires imprégnées d’insecticides.

Il s’est aussi réjoui du fonctionnement dynamique du réseau RBM en Afrique de l’ouest, qui a permis d’apporter aux pays membres une assistance technique pour les négociations avec le Fonds mondial, et de revoir les programmes et plans stratégiques. Le ministre de la Santé a signalé un gap de financement pour les différentes activités programmées, notamment l’acquisition de moustiquaires imprégnées. A ce niveau, une augmentation des budgets alloués est nécessaire. Notre pays, par exemple, a besoin de 7,5 millions de moustiquaires imprégnées pour une campagne de masse prévue en fin 2010. Au cours de la session, le directeur exécutif du RBM, le Pr Awa Marie Coll-Seck, a annoncé que le Maroc venait d’être certifié comme pays libéré du paludisme par l’Organisation mondiale de la santé.

I. SANGHO (Ministère de la Santé)

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !