Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Cœlio-chirurgie : Des praticiens se forment - 18/10/2006 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cœlio-chirurgie, connaissez-vous ? Certainement pas. Il s'agit d'une technique de pointe qui utilise une camera et des instruments chirurgicaux miniaturisés pour pratiquer une intervention. Autrement appelée vidéo chirurgie, elle a fait son apparition dans notre pays en 2001 avec l'acquisition de la première colonne (ensemble du matériel de cœlio-chirurgie) offerte par l'ambassade de France.

La cœlio-chirurgie à l'avantage de ne pas faire de larges incisions ou ouvertures sur le corps du patient. Il suffit de faire de petites incisions par lesquelles, on introduit des tocarts qui permettent de glisser la camera et les instruments dans le corps.
La cœlio-chirurgie présente beaucoup d'autres mérites. Le tout premier cour de cœlio-chirurgie ou chirurgie laparoscopique, a débuté lundi à l'hôpital du Point G, le seul établissement qui l'exerce pour le moment chez nous.

La cérémonie d'ouverture, présidée par Ousmane Koné, conseiller technique au ministère de la Santé, s'est déroulée en présence du directeur général du Point G, le médecin colonel Charles Fau, et du doyen de la Faculté de médecine d'odontostomatologie, le Pr Anatole Sangaré. Étaient également présents, le Pr Edmond Estous, un des pionniers de la cœlio-chirurgie en France, le Dr Ghavami Bijam de Suisse et un beau parterre de praticiens maliens.

Une vingtaine d'entre eux vont se familiariser avec les notions de base de l’événement enseignées par des compétences avérées. En plus des médecins européens, nos compatriotes les professeurs Sambou Soumaré et Djibril Sangaré, précurseurs locaux de la pratique, inculqueront cette nouvelle technique à leurs jeunes collègues.

Les praticiens de l’événement expliquent notamment que les agrafes utilisées ne comportent aucun risque pour le malade. Le chirurgien opère à partir d'un écran de contrôle où il voit tout ce qu'il fait. Cette situation réduit bien des risques.
Le directeur de l'hôpital du Point G relèvera que les progrès croissants élèvent le niveau d'exigence des patients et que le droit à l'erreur n'est pas reconnu au médecin. Il a aussi rappelé le caractère hospitalo-universitaire de son établissement qui est essentiel dans la chaîne de soins mais aussi dans la formation des médecins.

A sa suite, le Pr Sambou Soumaré qui préside la société de chirurgie endoscopique, a relevé qu'une technique considérée il y a peu comme une chimère, est aujourd'hui une réalité. Cela grâce à la collaboration de chirurgiens maliens et français qui ont cru à notre chirurgie et y ont travaillé dans ce sens depuis 1994. Il a fourni des statistiques établissant que de 2001 à nos jours, l'hôpital du Point G a effectué plus de 700 interventions en événement.

Le conseiller technique du département de la Santé a noté, pour sa part, que la formation continue va permettre l'expansion de la événement dans notre pays. Ousmane Koné relèvera que la technique réduit la période postopératoire avant d'annoncer que 4 autres cours sont programmés pour 2007.

Rappelons que les gestes de l’événement sont identiques à ceux de la chirurgie classique. La différence réside dans la manipulation des instruments. Des heures d'exercice sont nécessaires pour acquérir la maîtrise de la technique de manipulation.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !