Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Pathologies uro-gynécologiques : les ressources de la kinésithérapie - 28/09/2011 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans un contexte de mondialisation, le développement d’une médecine de qualité dans les pays en développement, notamment ceux du continent africain, est une exigence. Mais il passe forcément par un transfert de technologies vers les pays les moins avancés comme le nôtre. Le Centre médical de rééducation et de réadaptation fonctionnelle (CMRRF), créé par notre compatriote le Dr Daffa Djénéba Keïta, chef du service de rhumatologie de l’hôpital Jean Jaurès de Paris, a intégré cette réalité et pratique la formation continue de ses compétences, notamment dans le domaine spécifique de la kinésithérapie.

Ainsi, le CMRRF a fait venir de Paris, Benjamin Montagne, kinésithérapeute en urogynécologie, en rééducation respiratoire et ostéopathie, pour former nos praticiens à la prise en charge spécifique des pathologies uro-gynécologiques. Benjamin Montagne a rencontré la presse, la semaine dernière au centre médical de rééducation et de réadaptation fonctionnelle, pour expliquer des techniques de kinésithérapie comme l’électrothérapie ou l’électrostimulation. Il a, explique-t-il, enseigné à nos kinésithérapeutes, des protocoles basiques en fonction de pathologies uro-gynécologiques qui se manifestent par des incontinences urinaires, le prolapsus (descente d’organe). Des pathologies qui surviennent le plus souvent chez la femme après un accouchement. Benjamin Montagne précise qu’à la différence de la femme, les incontinences surviennent chez l’homme dans le postopératoire, c’est-à-dire après avoir une subi une intervention chirurgicale suite à des problèmes urologiques.

La kinésithérapie intervient aussi dans la prévention de certaines pathologies. A ce propos, Benjamin Montagne a rappelé qu’une rééducation permet de prévenir les incontinences urinaires et le prolapsus utérin chez la femme. A ce propos, il a expliqué que dans son pays, toutes les parturientes bénéficient systématiquement d’une dizaine de séances de kinésithérapie en post partum. Chacune de ses séances dure 20 à 25 minutes. La prise en charge des maladies uro-gynécologiques dans le domaine de la kinésithérapie, touche à l’intime des patients. C’est pourquoi, on utilise des techniques de pointe, notamment l’électrothérapie pour une rééducation des muscles du sphincter ou du périnée chez la femme qui accouche. Par ailleurs, le conférencier a expliqué que la kinésithérapie est une discipline récente qui était essentiellement basée sur le massage. Elle a intégré d’autres techniques comme l’électrothérapie, les apprentissages gymniques qui permettent aussi de remonter certains muscles.

Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !