Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Drépanocytose : le CRLD accentue la riposte - 08/02/2012 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD) est un jeune établissement public à caractère scientifique et technologique. L’établissement sanitaire, inauguré en 2010 par le président de la République, a permis de combler un grand vide dans la prise en charge des malades de la drépanocytose. Le Centre a tenu hier la 6è session de son conseil d’administration.

Les travaux étaient dirigés par le secrétaire général du ministère de la Santé, Mamadou Souncalo Traoré, et ont regroupé le directeur général du CRLD, Dapa Ali Diallo, et les autres administrateurs. La réunion a planché sur le procès verbal et l’exécution des recommandations de la session précédente avant de se prononcer sur le rapport d’activité de l’année écoulée et le projet de budget de l’exercice en cours. Les administrateurs ont amendé et approuvé les différents documents soumis à leur approbation. Jusqu’à une date très récente, la prise en charge spécialisée des malades de la drépanocytose dans notre pays, constituait un casse-tête. L’ouverture du CRLD a donc constitué un véritable soulagement. L’établissement dispose de grandes compétences pour assurer une meilleure prise en charge des patients en terme de consultation, de traitement, d’hospitalisation et de suivi, avec le Pr Dapa Diallo, hémato-oncologue, et son équipe. Des spécialistes français y officient également. La création du centre a également permis de renforcer les capacités de diagnostic de la drépanocytose dans notre pays. Le directeur général du CRLD a reconnu la nécessité d’assurer l’adéquation entre les besoins en ressources humaines et les missions de la structure. « Face à la montée en puissance de ses activités, le CRLD a besoin d’un effectif plus important. C’est pourquoi je me permets de rappeler à l’autorité que vous représentez, l’incontournable nécessité d’une adéquation permanente entre les besoins en personnel du CRLD et les missions qui lui sont assignées », a observé Dapa Ali Diallo. Par ailleurs, le patron du centre s’est réjoui de l’augmentation significative du budget allouée à la recherche. « Je voudrais saluer fortement cette décision mais aussi souligner que les objectifs de la recherche ne seront atteints que si la recherche est soutenue par un système de gestion et de comptabilité performant », a-t-il poursuivi. Le secrétaire général du ministère de la Santé a relevé que le centre a fortement contribué à l’amélioration de la qualité des soins et de l’espérance de vie des drépanocytaires, à travers l’information, la sensibilisation, les soins et le suivi des malades. Mamadou Souncalo Traoré a aussi encouragé l’administration du CRLD à persévérer dans cette dynamique. Le département de tutelle sera toujours aux côtés du CRLD pour en faire un centre d’excellence. Pour l’exercice 2011, le budget du centre était équilibré en recettes et en dépenses à 995 millions de Fcfa. Ce budget est en légère hausse avec une prévision de 997 949 000 Fcfa, soit une augmentation de 0,25%. Le CRLD est chargé d’assurer les soins cliniques et le suivi de chaque patient référé, de poser le diagnostic précoce de la maladie et de mettre en œuvre des campagnes d’information, d’éducation et de communication (IEC). Il reste, bien évidemment, un centre de recherche sur la drépanocytose.

Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !