Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Laboratoire national de la santé : le contrôle mène de pair avec la recherche - 15/02/2012 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 20è session du conseil d’administration du Laboratoire national de la santé s’est réunie lundi dans les locaux de l’établissement sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Santé, le Pr Mamadou Souncalo Traoré, et en présence du Pr Benoît Yaranga Koumaré, le patron du laboratoire.

Le conseil a examiné les différents documents soumis à son approbation avant de se prononcer sur le budget prévisionnel 2012. Globalement, il a apprécié les résultats obtenus par le LNS dans sa mission de contrôle de qualité. L’établissement a, au cours de 273 missions de prélèvement en en 2011, analysé 2916 produits dont 957 médicaments avec 3,86 % de non-conformité, 1086 échantillons d’aliments et de boissons avec un taux de non-conformité de plus de 28 %. Il faut également préciser que le laboratoire a aussi réalisé un contrôle de qualité sur 873 échantillons d’eau avec un taux de non-conformité de plus de 16 %. Le laboratoire a également conduit 4 études et engagé de nouveaux projets. Il s’agit de l’inertie physique et chimique des contaminants plastiques des eaux de consommation vendues à Bamako, du suivi et de l’amélioration des interventions nutritionnelles des nourrissons et des jeunes enfants au Mali : utilisation de la méthode de dilution à l’oxyde de deutérium. Le directeur du laboratoire a souligné l’intérêt de certains partenaires techniques et financiers à collaborer avec sa structure. Le secrétaire général du département de la Santé a, lui, salué les avancées enregistrées par le LNS dans l’accomplissement de sa mission. Il a félicité la direction de l’établissement et l’ensemble de ses agents pour les efforts déployés notamment dans le contrôle des médicaments utilisés dans le cadre de la lutte contre les maladies prioritaires, le paludisme, le VIH/Sida, la tuberculose, les schistosomiases, avant, pendant et après la mise sur le marché de ces médicaments. Pour mener à bien ses missions, l’établissement a proposé un budget prévisionnel de l’exercice 2012, équilibré en recettes et en dépenses à plus de 1,6 milliard de Fcfa. Ces fonds permettront d’assurer le fonctionnement global, le renforcement des capacités techniques à travers une formation des compétences et l’amélioration du plateau technique. Le laboratoire envisage aussi de créer une unité de biosciences/environnement pour mener des activités de contrôle biologique et environnemental et de renforcement du contrôle toxicologique des drogues. Le laboratoire entend également initier des projets de recherche opérationnelle autour des nouvelles techniques mises en œuvre comme l’analyse des micronutriments, de la mélamine, des aflatoxines.

Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !