Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital du Point G : immersion dans les arcanes des textes ; Médecins et techniciens de santé suivent une mise à niveau sur la loi hospitalière et la charte du malade - 03/10/2012 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) du Point G a entrepris d’améliorer la qualité des soins, l’accueil des malades et la mise à niveau de ces agents. C’est dans ce cadre qu’est apparue la nécessité de mettre les praticiens de l’établissement à niveau sur la loi hospitalière et la charte du malade.

D’où l’organisation d’un atelier de formation du personnel socio-sanitaire sur le texte de loi adopté en 2002 à la suite de la réforme hospitalière de 1999. Un premier groupe d’une soixantaine de médecins et techniciens de santé a suivi la formation du 17 au 25 septembre. Un deuxième groupe a débuté sa formation lundi dans la salle de conférence du CHU du Point G.

L’ancien secrétaire général du ministère de la Santé et ex-inspecteur en chef de la santé, Lancéni Konaté, et l’expert en droit médical, Abdoulaye Koné, assurent la formation. Il faut rappeler que l’idée d’organiser cette formation sur les textes, notamment la loi hospitalière et la charte du malade, a pris corps à la suite d’un constat d’ignorance des textes lors du renouvellement des organes de l’hôpital. Il s’agit de la Commission médicale d’établissement (CME) en charge des aspects médicaux, de la Commission technique d’établissement (CTE) qui s’occupe de tout ce qui concerne les travailleurs et de la Commission de soins infirmiers. Ces différents organes doivent accompagner la direction générale de l’hôpital pour l’amélioration de la qualité des soins et des autres prestations de l’établissement.

Pour amener ses praticiens hospitaliers à s’inscrire dans une logique de conformité avec les textes de la réforme hospitalière, l’hôpital du Point G a entrepris cette action d’information et de vulgarisation des textes règlementaires.

Abdoulaye Koné a jugé impératif de poser les actes conformes aux textes. Une chose est de connaître les textes et une autre est de s’en servir, a souligné le formateur, ajoutant que le changement de comportement passe par la formation.

Pour le directeur général adjoint de l’hôpital du Point G, Mamady Sissoko, cette formation apportera certainement beaucoup à ses agents. « Les gens n’ont pas l’habitude d’exploiter les textes or nul n’est sensé ignoré la loi », a-t-il indiqué avant de souligner que cette formation s’inscrit dans le cadre de la responsabilité médicale.

Il faut rappeler que la loi hospitalière prend en compte les différents aspects de l’évolution des structures hospitalières dans notre pays et propose des améliorations dans l’organisation de nos hôpitaux nationaux et régionaux. A titre d’exemple, la loi hospitalière prévoit que ces établissements doivent élaborer un projet d’établissement qui projette les activités à mener pendant 5 ans et les ressources à mobiliser sur la même période. Pour ce qui concerne la charte du malade, c’est un document important qui retrace les droits et devoirs du malade dans nos établissements de santé.

Cet atelier de formation est une opportunité pour les agents de recevoir de précieuses informations et des précisions sur les différents aspects liés à l’organisation et à la mise en œuvre des activités cliniques et administratives.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !