Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Flumania® - Préparez-vous à combattre la grippe ! - Plus d'informations


Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

« Chacun d'entre nous a mal à la tête au moins une fois au cours de l'année. Il peut prendre différentes formes et durer de quelques heures à quelques jours. Les maux de tête les plus fréquents sont les céphalées de tension et la migraine. Les femmes ont plus souvent mal à la tête que les hommes. Les causes des maux de tête sont généralement sans gravité mais peuvent plus rarement être un symptôme d'une autre maladie plus sérieuse. »

Quels sont mes symptômes ?

Comment soulager ma douleur ?

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique pour savoir comment :

  • Identifier le mal en fonction de vos symptômes ;
  • vous soulager efficacement et rapidement ;
  • diminuer les risques de le subir à l'avenir.

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital du Point G : de grands chantiers en vue - 23/01/2014 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’établissement envisage la construction d’un service de rhumatologie, le démarrage des examens à l’IRM pour affiner les diagnostics et la réalisation d’activités de chirurgie à cœur ouvert. Le centre hospitalo-universitaire (CHU) du Point G est bien entré dans l’ère des technologies de pointe. Le premier établissement hospitalier de notre pays a tenu hier la 35è session de son conseil d’administration.

La réunion dirigée par Bibi Diawara, le président du conseil d’administration, s’est déroulée en présence du directeur général de l’établissement, le Dr Sékou Dramé, et de l’ensemble des administrateurs.

L’ordre du jour portait sur l’examen et l’adoption des rapport d’activités et financier de l’exercice 2013 à mi-parcours. Les administrateurs ont examiné et amendé les différents documents soumis à leur approbation. Ils se sont également prononcés sur le projet de budget de l’année 2014.

Les chiffres du rapport d’activités 2013 montrent que l’hôpital du Point G a été particulièrement actif pendant le premier semestre de l’année écoulée. Ainsi, sur une prévision annuelle de 36 309 consultations dans les services de médecine et de spécialités médicales, l’établissement en a réalisé 26 039 durant le premier semestre de l’année soit un taux de réalisation de 72%. Les services de chirurgie et spécialités chirurgicales ont atteint un taux de réalisation de 64%. Ils ont ainsi accompli 11 195 consultations sur une prévision globale de 17 366 consultations.

Pour les actes et examens, les administrateurs ont observé une constance dans la progression. Ces actes ont été réalisés à un peu plus de 71%. 3 264 actes ont été posés sur une prévision annuelle de 4 581. Les chirurgiens du Point G ont également réalisé 1 809 interventions chirurgicales pendant la même période. Ce qui représente environ 50% des prévisions (3 633).

Le laboratoire du Point G a réalisé 56 711 analyses sur une prévision de globale de 69 498 soit un taux de réalisation de 82%. Ces statistiques attestent de la bonne cadence observée dans la réalisation des activités de 2013 à mi-parcours. Pour le bilan financier du même exercice et sur la même période, le taux de mobilisation est chiffré à 71%. 5,08 milliards de Fcfa ont été mobilisés sur un peu plus de 7,20 milliards de Fcfa. Ces résultats sont appréciables mais l’établissement doit encore relever de grands défis.

Le président du conseil d’administration a souhaité que les choses continuent à s’améliorer et que les orientations des administrateurs de l’hôpital puissent être aisément mises en application par la direction générale de l’établissement.

Le directeur général de l’hôpital du Point G a déploré que son établissement ait été frappé par une restriction budgétaire de 105 millions de Fcfa en 2013. Malgré cela, les objectifs ont été globalement atteints dans les différents services de médecine et spécialités médicales mais aussi de chirurgies et spécialités chirurgicales. Sékou Dramé a aussi rappelé que l’établissement est confronté à des difficultés liées à une insuffisance du personnel paramédical (infirmiers, infirmiers d’Etat et assistants médicaux, entre autres) et à la maintenance biomédicale. Le directeur général du Point G a aussi rappelé le dialogue fécond noué entre la direction générale et les syndicalistes de l’établissement avant de saluer l’attitude responsable de ces syndicalistes qui aident la direction dans la résolution des problèmes.

Rappelons que pour le Point G, l’exercice 2014 s’annonce sous de meilleurs auspices avec en perspective la construction du nouveau service de rhumatologie, la réalisation des activités de chirurgie à cœur ouvert pour donner des chances de survie à nombre d’enfants souffrant de pathologies cardiaques. Enfin, une autre perspective s’ouvre avec le démarrage des activités de l’Imagerie par résonance magnétique (IRM) pour offrir des possibilités de diagnostics plus pointus. Le budget prévisionnel de l’exercice est équilibré en recettes et en dépenses à un plus de 7,1 milliards de Fcfa.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !