Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Valve de l'urètre postérieur : Evitez le retard dans la prise en charge - 06/02/2007 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Si une intervention chirurgicale n'est pas pratiquée rapidement, la maladie peut être fatale au nouveau-né. Elle n'est pas assez répandue dans notre pays puisqu'on enregistre environ une dizaine de cas par an selon les statistiques du service de la chirurgie pédiatrique de l'hôpital Gabriel. Mais elle peut se révéler fatale pour les nouveau-nés au bout de 48 à 72 heures si elle n'est pas rapidement prise en charge par les compétences indiquées notamment les chirurgiens.

La valve de l'urètre postérieur puisqu'il s'agit d'elle, est une maladie classée parmi les pathologies obstructives chirurgicalement curatives qui survient uniquement chez les nouveau-nés. Le Dr Mamby Keïta chef de service de la chirurgie pédiatrique de l'hôpital Gabriel Touré explique à ce propos la nécessité d'un examen clinique attentif sur le bébé à la naissance. Ce qui permettra au besoin d'observer les signes de la maladie chez l'enfant et de poser le bon diagnostic. La valve de l'urètre postérieur est donc une maladie congénitale, une malformation urinaire.

Les spécialistes définissent la valve urétrale comme une muqueuse qui obstrue le mécanisme d'évacuation de l'urine. En d'autres termes lorsque la vessie est pleine, l'individu sent le besoin d'uriner et le mécanisme se déclenche. Mais dans une situation de valve urétrale, l'enfant se retrouve dans l'incapacité d'évacuer le contenu de sa vessie.

La pathologie est redoutable pour les nouveau-nés qui peuvent en mourir si la prise en charge n'est pas effective à temps. Les causes de la maladie sont indéterminées. Le Dr Mamby Keïta précise que jusque là les recherches n'ont pu déterminer l'étiologie exacte de la maladie qui se manifeste par une absence d'urine chez l'enfant. A ce stade on peut observer sous le nombril du bébé le globe vessital (une masse épaisse) selon l'expression consacrée par les praticiens. Le sujet éprouve des douleurs lombaires pressentes qu'il exprime par des cris incessants.

Le diagnostic de la valve de l'urètre postérieur est clinique. Mais d'autres examens en imagerie médicale comme l'échographie et endoscopie permettent de la détecter avec plus de précision.
Le toubib de l'hôpital Gabriel Touré note que la prise en charge de la pathologie est exclusivement chirurgicale. Ainsi sous anesthésie générale, les chirurgiens procèdent à une destruction de la valve, une membrane qui bouche le canal urinaire, pour soulager le nouveau-né. Mais généralement les médecins mettent en place une sonde urétrale dans l'attente de la résection chirurgicale.

Les spécialistes de la question s'accordent à dire que c'est une intervention facile sans être banale. Elle est aussi moins coûteuse comparativement à beaucoup d'autres opérations. Mamby Keïta l'évalue à cet effet entre 30 000 et 35 000 Fcfa maximum dans notre pays.
Le chirurgien pédiatrique se veut on ne peut plus clair. Il faut s'assurer dès les premières heures ou premiers jours de la naissance que l'enfant urine et défèque. Il convient aussi de noter que dans certaines situations des parents entendent que des complications s'installent pour amener l'enfant à la consultation. Cet état de fait constitue une négligence coupable qui peut s'avérer périlleuse pour le nouveau-né. Alors parents vous êtes avertis. Vous devez faire donc preuve de promptitude en présence d'une absence d'urine qui peut annoncer la valve de l'urètre postérieur.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !