Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Laboratoire National de la Santé : sur 1970 échantillons prélevés et analysés, 3,4% sont non-conforme - 19/09/2017 - Lejecom - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 27ème session ordinaire du conseil d’administration du Laboratoire National de la Santé (LNS) s’est tenu le vendredi 15 septembre 2017 dans la salle de conférence dudit laboratoire. C’était sous la houlette de Sékou Oumar Dembélé, le représentant du ministre de la santé et président du conseil d’administration en présence du directeur général du laboratoire national de la santé, le Pr Benoit Yaranga Koumaré et de plusieurs membres du conseil d’administration.

Le Directeur du Laboratoire National de la Santé (LNS), le Pr. Benoît Yaranga Koumaré, après ses mots de bienvenue et de remerciement, dira que pour la surveillance de la qualité des médicaments des aliments, des eaux et des boissons, 1970 échantillons ont été prélevés et analysés : dont 1011 pour les médicaments avec 3,4% de non-conformité et 554 pour les aliments et boissons avec 19,6% de non-conformité et 405 pour les eaux avec 32,6% de non-conformité a-t-il déploré.

Le professeur Benoît Yaranga Koumaré a aussi évoqué les difficultés majeures de sa structure notamment la pénurie en ressources humaines, le déficit concernant le personnel en charge des analyses (pharmaciens, chimistes, ingénieures). Le Directeur du laboratoire a fustigé l’entrée sur le territoire malien des aliments impropres à la consommation humaine.

Concernant le programme de mise à niveau et le renforcement des capacités du LNS, poursuite-t-il, on note particulièrement l’acquisition d’équipements et intrants de laboratoires à travers le nouveau projet 3006 et les annonces confirmées pour l’appui « du Projet SWEDD » à plus de 500 millions de nos francs.

Sékou Oumar Dembélé, le représentant du ministre de la Santé a rassuré le directeur que le département jouera pleinement son rôle afin que le laboratoire national de la santé puisse remonter les difficultés auxquelles il est confronté.

Grace à leur accompagnement, le LNS a réalisé à mi-parcours une mobilisation de 57% de son budget qui s’élève à 990 167 000 FCFA, la surveillance de la qualité des produits a atteint 1970 échantillons sur l’ensemble du territoire national dont 1011 échantillons de médicaments, 554 échantillons d’aliments et de boissons et 405 échantillons d’eaux avec des taux de non-conformité respectifs de 3,4%, 19,6%, et 32,6% a-t-il conclu.

Flani SORA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !