Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Janvier 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le VIH-Sida et la drépanocytose : ASL Mali vient en renfort - 08/01/2017 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le président du conseil d’administration de l’Association Santé Logistique (ASL) Dionké fofana a remis, vendredi dernier, un importante quantité de matériels CD4 d’immuno-analyse et d’Electrophorèse au Pr Samba Ousmane Sow, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique. Ce sont au total 37 lots composés de 32 appareils de CD4 de type Facs, 3 appareils de CD4 de type Facs, 1 appareil d’immuno-analyse de type ABBOT Architect et 1 appareil d’Electrophorèse de type SEBIA Capilarys.

Ces appareils, dont la valeur s’élève à 450 millions de FCFA, sont destinés respectivement, au Centre national de transfusion sanguine (CNTS), au Centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose (CRLD) et aux structures de prises en charge des malades du VIH. La remise de ces importants appareils qui vont fortement contribuer au renforcement de la qualité des soins dans les différentes structures, s’est déroulée dans ledit ministère.

Le représentant de l’ASL Mali a déclaré que c’est pour faire face aux nombreux défis auxquels notre pays est confronté que son association a décidé d’accompagner le département en charge de la santé. « Nous voulons par-là, contribuer au relèvement et au renforcement de notre système de santé à travers l’amélioration du plateau technique de certains de nos centres de santé » a-t-il dit. L’association vise ainsi à participer à la décentralisation des soins. Il estime que depuis longtemps des efforts sont en train d’être fait dans la prise en charge des maladies, mais qu’il est temps d’être vigilant afin d’améliorer le traitement. Selon Dionké Fofana, le suivi ne doit pas être seulement clinique, mais aussi biologique. En parlant du présent don, il a souligné que ce sont des appareils d’une technologie de pointe ayant beaucoup de paramètres et donnant des résultats très fiables.

Le ministre s’est fortement réjoui de cette initiative de l’ASL Mali qui cadre bien avec les objectifs de son département, à savoir, rehausser le niveau du plateau technique de ses structures et offrir une santé de qualité à la population. Il soutient que ce geste contribuera à améliorer les indicateurs de la santé de façon générale mais aussi à la réduction significative de la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans notre pays. Cependant, le ministre n’a pas manqué de recommander aux bénéficiaires une bonne utilisation de ces machines à travers le suivi dans la maintenance et dans la fourniture des réactifs. Car se sont, dit-il, des machines très performantes et sensibles.

Fatoumata NAPHO

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !