Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le diabète : plaidoyer pour la création d’une unité de soins intensifs - 19/11/2018 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le diabète est une maladie chronique qui touche les hommes et les femmes mais aussi les enfants. Ce qui justifie le thème de la Journée mondiale de lutte contre le diabète cette année : « la famille et le diabète » pour démontrer que la pathologie concerne chaque famille.

Le 14 novembre qui consacre la journée mondiale de lutte contre le diabète, en hommage à deux médecins canadiens, Frederick Banting et Charles Best qui ont fait une contribution importante dans la découverte de l’insuline. Ce produit aussi a été une véritable avancée dans le traitement du diabète à l’échelle planétaire. La Journée a donc été commémorée en différé, samedi dernier au Centre de lutte contre le diabète, par l’Association malienne de lutte contre le diabète (AMLD). La cérémonie a enregistré la présence du président de l’AMLD, Adama M. Diallo, de la présidente du Lion’s club Bamako Sigui, Mme Fatoumétou Boukanem et la marraine de la Journée, Mme Babani Koné, présidente de la Fondation qui porte son nom.

L’AMLD s’est attachée à faire le plaidoyer en faveur de la création d’une unité de soins intensifs pour les malades atteints de diabète mais aussi de la multiplication des poussettes. Le président de l’Association a déclaré qu’au Mali, il existe dans chaque famille une personne souffrant du diabète. Selon des études faites par le Centre de lutte contre le diabète, les femmes et les enfants sont les plus touchés par la maladie. Adama M. Diallo a soutenu que le diabète chez la femme interpelle tous parce que les femmes représentent les piliers de la famille. Il estime que les autorités doivent faire de la lutte contre cette maladie une priorité car elle demeure, aujourd’hui, un véritable problème de santé publique. Par ailleurs, le préside t de l’AMLD a souligné qu’une solidarité urgente s’impose pour venir en aide aux enfants diabétiques et leurs familles, en général, mais surtout à ceux des campagnes où le pouvoir d’achat est moins important.

Pour aider ces enfants et leurs familles à faire face à cette maladie chronique et garantir une meilleure santé physique, les soins doivent être dispensés à moindre coût pour garantir le droit fondamental à la santé pour chaque enfant malien. Le responsable de l’AMLD a demandé à ses partenaires d’aider à donner espoir à ces femmes et enfants démunis. Nous devons nous donner la main pour faire changer les choses, aujourd’hui, sinon nos enfants et petits-enfants paieront un lourd tribut à la maladie a-t-il prévenu. Pour un accompagnement des malades, il a sollicité la construction d’une unité de soins intensifs pour leur bien-être et l’implantation d’autres centres annexes dans certaines régions.

Parlant de son association, il a révélé que l’AMLD a été créée en 1991 et 7 ans après sa création, un centre de lutte contre le diabète a vu le jour. En 17 ans, l’Association a mis en place plus de 30 associations locales à travers le pays, formé des médecins, infirmiers et sages-femmes à la prise en charge du diabète. Elle a également fait des dépistages, organisé des conférences-débats et des journées de sensibilisation sur la pathologie. Quand au centre, il a enregistré plus de 49 841 consultations. Pour la présidente du Lion’s Club, son organisation a décidé d’orienter ses actions vers les malades du diabète. Elle a souligné que cette journée est une expression de la solidarité et du soutien envers les malades atteints de diabète. Par ailleurs, Mme Fatoumétou Boukanem s’est réjouie du fait que le Centre de lutte contre le diabète est devenu une référence et s’est engagée à en faire un joyau international.

La marraine de la journée s’est dite fortement interpellée dans la lutte contre le diabète. Cependant, elle a exhorté tout un chacun à plus d’attention et renforcer les structures chargées de la prise en charge du diabète. Babani Koné a aussi rassuré de l’engagement de sa Fondation pour la cause. Un des temps forts a été la remise des dons du Lion’s Club et de la Fondation Babani Koné. Il s’agissait de lits, draps et consommables, de balais, poubelles et poussettes pour les malades. Hier, une marche pour la santé a été organisée à Bamako.

Fatoumata NAPHO

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !