Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Forum national de malnutrition : Le Mali balise le terrain pour enrayer le phénomène - 24/07/2019 - Les dépêches du Mali - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le but de lancer une implacable lutte contre la malnutrition et des multiples conséquences sur les enfants et les femmes, d’instaurer une politique nutritionnelle permettant de gagner ce combat, le gouvernement du Mali a décidé d’organiser un forum afin de baliser le terrain.

Un forum de trois jours qui a ouvert ses portes le Mardi 23 Juillet 2019 au centre international de conférence de Bamako sous la houlette du premier ministre du Mali Dr Boubou Cissé en présence des ambassadeurs de lutte contre la malnutrition en Afrique comme de l’ancien président Tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete et le vice président de la Cote d’Ivoire Daniel Kablan Duncan ainsi que devant les partenaires techniques et financiers et les ministres de la santé du Mali et de la Cote d’Ivoire.

Durant trois jours, les spécialistes venus du Mali et de plusieurs autres Etats passeront au crible les causes et conséquences de la malnutrition et les solutions envisageables afin de renforcer l’éducation nutritionnelle à travers la promotion de la consommation de produits alimentaires locaux à hautes valeurs nutritives et diversifiés ; de Continuer la prise en charge nutritionnelle tout en renforçant les aspects communautaires tels que le dépistage précoce des cas dans la communauté de façon régulière ; de prévention de la malnutrition aiguë et d’amélioration de survie de l’enfant à travers les approches communautaires et multisectorielles ; de Renforcer la mobilisation et l’implication communautaire autour de la problématique de la malnutrition au Mali. Selon le premier ministre Dr Boubou Cissé, une bonne alimentation est essentielle pour assurer la croissance saine des enfants et la résistance de la population aux différentes maladies. Il a indiqué que pendant la petite enfance, qu’une alimentation adéquate permet d’assurer un développement moteur et cognitif adéquat. En outre, la croissance économique d’un pays est entre autres dépendant des populations bien nourries, capables d’apprendre de nouvelles compétences et contribuer à la dynamique de développement de leurs communautés a-t-il mentionné. La malnutrition, surtout pendant la petite enfance, affecte les fonctions vitales notamment cognitives et contribue dans une mesure non négligeable à l’installation de la pauvreté à travers des obstacles liés à une faible capacité d’apprentissage et de production déplore le premier ministre. Le Dr Boubou Cissé a souligné que le gouvernement du Mali est dans une logique de prendre le taureau par les cornes d’où l’organisation de ce forum afin de transformer les défis de la malnutrition en opportunité et de sauver les enfants et les femmes qui payent le lourd tribut. Quand à l’ancien président Tanzanien Jakaya il a annoncé que la malnutrition est un problème global en Afrique et que tous les Etats doivent se donner la main afin de barrer la route à ce phénomène qui est la cause du retard du continent. Il a convié les africains à coordonner les forces dans le but de freiner la malnutrition. Daniel Kablan Duncan le vice président de la Côte d’Ivoire a lui aussi décrié le phénomène et a jugé que plus d’un tiers des décès des enfants de moins de cinq ans sont attribuables directement ou indirectement à la malnutrition. La nutrition est de plus en plus reconnue comme un pilier de base pour le développement social et économique des communautés et d’un pays clame-t-il. Avant de faire savoir que des efforts visant à réduire la malnutrition et la mortalité chez les nourrissons et les jeunes enfants sont essentiels pour contribuer à atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD). Les représentantes de Scaling up, de Reach et des Nations unies ont tous rassuré le premier ministre du Mali de leur accompagnement afin de permettre au Mali de gagner la lutte contre la malnutrition.

Moussa Samba Diallo

Source : Lerepublicainmali

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !