Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du sein : Redoutable mais curable ; Dépistée à temps, la maladie peut parfaitement être soignée dans notre pays - 01/08/2007 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Redoutable maladie, le cancer du sein représente 15% des cancers dans la population féminine de notre pays. Ces chiffres attestent donc que cette pathologie constitue un véritable problème de santé publique dans notre société et soulignent l'urgence de mener des stratégies de prévention à travers notamment le dépistage précoce pour circonscrire le phénomène. Ayant pris la mesure du danger, le Cercle scientifique médical qui regroupe des médecins et d'autres spécialistes, a entrepris en collaboration avec l'Association de lutte contre les maladies cancéreuses (ALMAC) et l'Association jeunesse action pour la santé (AJAPS), de sensibiliser sur le cancer du sein. Il a ainsi organisé samedi une conférence-débat sur la question à l'Institut national de recherche en santé publique (INRSP). La cérémonie était présidée par le Dr Mamadou Sidibé, conseiller technique au ministère de la Santé. C'était en présence du directeur de l'INRSP, le Pr Flabou Bougoudogo et de nombreux médecins.

Le cancer du sein est un drame mais dépisté tôt, il s'avère curable. A contrario, son diagnostic tardif condamne la personne atteinte. Dans notre pays, le cancer du sein à fait plus de 8000 victimes en 2005 et plus de la moitié d'entre elles n'avait pas 70 ans. Selon le Dr Mamadou Sidibé la prévalence du cancer est actuellement de 3,1% avec une projection de 5,8 en 2030. Si le cancer du col de l'utérus reste le plus fréquent, il est suivi de très près de celui de celui du sein, a-t-il observé. Mais les compétences, en termes de ressources humaines et matérielles existent dans notre pays pour faire face au fléau.

Le président du Cercle scientifique médical, le Pr Gangaly Diallo, a rappelé à ce propos l'importance d'un dépistage précoce. "L'arsenal thérapeutique dont nous disposons contre le cancer ne sert plus à rien si celui-ci n'est pas découvert à temps", a-t-il indiqué. Il a naturellement insisté sur la nécessité du dépistage précoce pour une prise en charge efficace. La problématique du cancer du sein est une réalité. Elle requiert l'implication de la communauté qui reste un maillon essentiel du dispositif de prise en charge de la maladie. Car les malades ont besoin d'un accompagnement psycho-affectif et social. Le Pr Sadio Yena, membre du Cercle scientifique à de son côté relevé que les femmes se présentent au traitement avec un cancer déjà parvenu à un stade avancé. Il faut donc sensibiliser l'opinion sur les enjeux réels de ce cancer qui touche de nombreuses personnes. Sadio Yena a en outre rappelé la nécessité d'harmoniser les actions thérapeutiques contre le cancer dont la prise en charge implique forcement une équipe médicale pluridisciplinaire.

Les conférenciers ont longuement détaillé la maladie, ses aspects sociaux, son traitement (le cas spécifique du Mali) ainsi que la justification du dépistage précoce.
Si le cancer du sein est un réel problème de santé publique, l'État à travers le ministère de la Santé est décidé à prendre la question à bras-le-corps. Il organise périodiquement des campagnes de dépistage des cancers du col de l'utérus et du sein. Au chapitres des efforts de l'État, on distingue également la réhabilitation du service d'hémato-oncologie du Point G et l'installation de mammographes dans des centres de santé.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !