Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Institut national de formation en santé : à l’heure des réformes - 26/12/2007 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Institut national de formation en sciences de la santé (INFSS) dont vocation est de former le personnel paramédical, a tenu la semaine dernière sa 4è assemblée ordinaire. L'événement était présidé par le secrétaire général du ministère de la Santé, Lanceni Konaté et s'est déroulé bien entendu en présence du directeur général de l'institut, le Pr Abdou Touré. L'assemblée qui a regroupé 11 administrateurs sur les 17 avait à son ordre du jour, l'adoption du procès verbal de la précédente assemblée, le contrôle des tâches, l'examen des recommandations du Conseil scientifique et de perfectionnement et bien d'autres sujets. L'INFSS avait organisé en juin 2006, une assemblée extraordinaire au cours de laquelle, la direction de l'établissement avait soumis deux dossiers essentiels aux administrateurs : l'élaboration d'un cadre organique et le Plan stratégique qui fixe les priorités de l'établissement. Cela devrait permettre à l'institut d'assurer une formation de qualité pour le personnel paramédical. Il s'agit des techniciens supérieurs de santé et des techniciens de santé.

La direction de l'INFSS avait aussi présenté un projet d'organigramme et de cadre organique. Sur ce dossier, les administrateurs avaient souhaité que la direction prenne l'avis du Commissariat au développement institutionnel en vue de corriger les éventuelles insuffisances. La direction est arrivée à la conclusion que l'évolution du cadre institutionnel, impose à l'établissement des efforts d'adaptation. Les insuffisances du règlement intérieur de l'institut ont mis en évidence la nécessité d'aménager cet outil essentiel. Ce qui a été fait par la direction. Celle-ci souhaite maintenant l'accompagnement des administrateurs dans cette dynamique. En outre, elle a procédé à la révision du programme de formation selon l'approche dite par compétences, avant de soumettre ce dossier au Conseil scientifique et de perfectionnement. Les administrateurs étaient appelés à donner leurs avis sur ce dossier.

Pour le secrétaire général du département de la Santé, les enjeux ayant motivé la création de l'INFSS sont clairs. Il s'agit de concevoir et de faire valoir des référentiels de qualité pour la formation des ressources. Le but de la formation n'est pas le savoir en soi, mais l'action, a-t-il dit.
Le directeur de l'institut, Abdou Touré a fait référence au Plan stratégique qui détermine les axes prioritaires de développement de l'établissement pour la période 2007-2011, en notant que parallèlement aux importants chantiers d'aménagement structurel et de planification du développement de l'Institut, la direction s'est engagée dans une révision du programme de formation des professionnels de santé.

Précisons que c'est l'INFSS qui organise les examens d'État. Pour accéder au diplôme de l'État, les élèves et étudiants des établissements privés de santé doivent passer ces examens.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !