Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Gao : journée de plaidoyer pour la santé familiale - 17/06/2008 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une journée de plaidoyer pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale a réuni, la semaine dernière à Gao, les responsables administratifs et socio-sanitaires, les élus et leaders communautaires. La rencontre était présidée par le directeur de cabinet du gouverneur, Hamidou Traoré. Le sujet est d'intérêt national et même international car l'Union africaine, face à un constat des plus alarmants, a proposé, à chaque pays membre, une feuille de route destinée à guider les gouvernements dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Chaque pays membre est appelé à élaborer sa propre feuille de route pour y parvenir.

Celle de notre pays est basée sur le modèle de plaidoyer "Reduce Alive", exposé lors de la présente journée aux cadres régionaux et autres responsables venus de tous les cercles pour la circonstance.
Introduisant les débats, le directeur régional de la santé, Kaouolo Tangara, rappellera que la mortalité maternelle et néonatale est due principalement au manque de soins de santé, à la pauvreté, aux catastrophes naturelles, aux conflits, etc.

Le fléau frappe particulièrement les pays en voie de développement, a relevé le directeur régional de la santé qui a précisé que 80 nouveau-nés meurent chaque jour des suites d'asphyxie (39%), d'infections (22%), de faible poids à la naissance (16%) et d'autres causes (22%).
Le chargé de planification, Siliman Traoré, a expliqué que l'objectif de la feuille de route est d'augmenter la disponibilité et l'accessibilité des soins de qualité dans les CSCOM et autres centres de santé, de renforcer surtout les capacités des individus, des familles, de la communauté et des collectivités pour l'amélioration de la santé maternelle et néonatale dans 80% des villages d'ici 2015.

Durant les débats, les participants ont plaidé pour la vulgarisation des données de la feuille de route dans les cercles par des messages appropriés. Le directeur de cabinet du gouverneur de Gao a souligné la pertinence de cette journée de plaidoyer et adressé des remerciements aux partenaires techniques et financiers. "Cette journée, a jugé Hamidou Traoré, va servir de déclic pour inciter les populations à un comportement favorable à la santé, pour qu'enfin la mère et l'enfant trouvent des soins adéquats, un environnement propice à leur plein épanouissement".

M. B. CISSÉ
AMAP-Gao

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !