Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Dr Daffa Keïta : le beau parcours de la combattante - 28/11/2008 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Notre compatriote exerçant en France entend contribuer à l'amélioration continue de la qualité des soins dans nos structures de santé. "C'est vrai que nous n'avons pas d'argent, mais nous avons droit aux mêmes soins, à la même qualité" : le Dr Daffa Djénéba Keïta, une Malienne de la diaspora, nourrit de légitimes ambitions pour son pays et met en pratique ses convictions en œuvrant à l'amélioration continue de la qualité des soins. Le concept de soins de qualité passe forcement par une réhabilitation de nos structures de santé donc par leur équipement et la disponibilité de ressources humaines compétentes.

La création par le Dr Daffa Djénéba Keïta de l’organisation non gouvernementale "Mieux vivre à l'hôpital", participe de cette volonté de placer haut la barre. Avec comme slogan une injonction parlante - "cessons de parler et agissons sans attendre" - l’Ong ambitionne d’équiper nos établissements de santé, notamment les centres de santé communautaires et de référence, d’un appareillage médical de pointe.
Le Dr Daffa Djénéba Keïta crée et exploite les opportunités dans ce sens. Depuis quelques années, ce médecin exerçant en France, fait don d'équipements, de médicaments et de linges hospitaliers à nos structures de santé.

Elle a déjà acheminé cette année plus d'une soixantaine de lits et des matelas de qualité pour les centres de santé de référence. Elle a remis cette semaine du matériel aux centres de santé de référence (Csref) des Commune II et VI et organisé des consultations rhumatologiques gratuites pour les malades souffrant de cette pathologie.
Ces consultations et ces dons constituent pour Daffa Djénéba Keïta, un moyen de rendre les soins de santé accessibles à tous et d'améliorer l'équipement des structures hospitalières, partant d’assurer la qualité et la sécurité des soins fournis. Une façon pour notre compatriote souhaite de soutenir l'action des pouvoirs publics, afin que notre pays figure en exemple pour sa politique d'accessibilité des soins pour tous.

Dans son ambitieux projet, Dr Daffa Djénéba Keïta, est engagée dans un partenariat avec le ministère de la Santé qui assure la formation du personnel médical et para-médical pour l'utilisation du matériel et avec la mairie du District de Bamako pour la prise en charge de l’acheminement de ce matériel.
Un autre partenaire non moins important de « Mieux vivre à l'hôpital », est l'UNESCO qui apporte une caution, une reconnaissance internationale à ces initiatives heureuses.

Au delà de ces partenaires, il y a d'autres soutiens français accompagnent les initiatives de Daffa Djénéba Keïta, notamment des médecins, des hôpitaux et des laboratoires.
Pour revenir aux consultations rhumatologiques gratuites, le Dr Daffa Djénéba Keïta, délivre aux patients, 3 à 5 jours de traitement gratuit. Elle assure, par l’entremise de ces consultations, un transfert de compétences à nos praticiens avec lesquels, elle consulte au niveau des Csref. Ce fut le cas mardi au centre de référence de la Commune II.

Pour le représentant de l'UNESCO au Mali, Juma Shabani, les initiatives du Dr Daffa Keïta constituent des opportunités d'accès aux soins qui méritent d’être aidées. Il a assuré de la disponibilité de son organisation à les accompagner.
Mme Togo Marie Madeleine Togo, conseiller technique au ministère de la Santé, a rappelé le côté positif du transfert de compétences. « Tout ceci va contribuer à l'amélioration de la qualité des soins. L'engagement politique dans ce sens est manifeste », a-t-elle indiqué.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !