Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Greffe de cornée : dans les ambitions de l'IOTA ; En médecine, la formation continue des praticiens est une exigence - 01/04/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Institut d'Ophtalmologie d'Afrique Tropicale (IOTA), devenu Centre Hospitalier Universitaire (CHU) depuis quelques années, souscrit à ce besoin. Il a ainsi organisé vendredi un Enseignement Post-Universitaire (EPU) sur la greffe de cornée. Cet EPU était animé par le Pr Bernard Delbosc, ophtalmologue au CHU de Besançon en France, et s’est déroulé en présence du directeur général de l'IOTA, le Pr Abdoulaye Diallo. La greffe de cornée est une pratique ancienne effectuée sur le continent européen depuis 1905, a indiqué Bernard Delbosc. Depuis, elle reste toujours d'actualité.

Selon les spécialistes, la greffe de tissus ou d'organe constitue la méthode la plus complète pour restituer, dans les conditions physiologiques idéales, les fonctions des organes en détresse.
Il faut préciser, sur la question, qu'un projet de loi relatif à la transplantation d'organes et de tissus est passé en conseil des ministres dans notre pays depuis mars 2008. La transplantation rénale et la greffe de cornée sont les éléments les plus en vue de ce projet de loi.

La greffe de cornée est une technique de pointe qui requiert une certaine technicité. Elle reconvertit la cécité en vision normale et débouche sur une réhabilitation totale, professionnelle et sociale du malade, a précisé Abdoulaye Diallo.
La greffe de cornée a acquis droit de cité dans les pays développés depuis des décennies. Ceux-ci disposent de banques de tissus, c'est-à-dire de structures qui reçoivent, contrôlent les organes avant de les céder à ceux qui sont en nécessité de transplantation ou de greffe.

Les pays en développement, notamment ceux du continent africain, sont encore à la traîne en la matière. Dans cette partie du monde où la Tunisie fait figure de pionnière avec près de 300 greffes de cornée par an, selon les données fournies par les ophtalmologues, la pratique est peu développée.
Le Mali ambitionne de développer la technique de la greffe de cornée qui, de l'avis des ophtalmologues, constitue une thérapeutique d'actualité. De gros efforts sont engagés pour défricher le terrain en vue de réaliser la technique dans notre pays.
Durant cet EPU, les professeurs Delbosc et Abdoulaye Diallo ont développé les différents aspects éthiques et autres de la greffe de la cornée en particulier et de celle d'organes en général.

Cet enseignement post-universitaire participe des activités normales du département de formation de l'IOTA et confirme la volonté de la direction générale de l'établissement de renforcer continuellement les compétences de son personnel.
Ce qui en soi est une exigence encore plus marquée en médecine que dans n'importe qu'elle autre discipline car les médecins officient sur une matière extrêmement sensible : l'être humain dont la vie est sacrée.

B. D.

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !