Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Prodess : des acquis et des défis ; La médicalisation des centres de santé communautaire et la sous-utilisation des services de santé par les usagers, posent encore problèmes - 28/05/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le comité technique du Programme de développement sanitaire et social (Prodess II) se tient depuis hier à l'Institut national de recherche en santé publique (INRSP). La cérémonie d'ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de la Santé, Lanseni Konaté, et s’est déroulée en présence de son homologue du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Amadou Rouamba. Étaient aussi présents, le chef de file des partenaires techniques, Monique Kamphuis de l'ambassade des Pays-Bas, et le président de la Fédération nationale des associations de santé communautaire (Fenascom), Yaya Zan Konaré.

Le comité analysera les activités de l'exercice passé c’est-à-dire les acquis du programme et effectuera des projections pour dresser les programmes opérationnels de 2010.
Le comité technique du Prodess est convoqué dans la foulée de la signature du Compact (un partenariat destiné à accroître les ressources en faveur de la santé) entre le département de la Santé et les partenaires techniques et financiers (PTF). Cette proximité favorise une dynamique nouvelle du comité technique et des différents acteurs de la mise en œuvre du Prodess dans le cadre d’une vision globale d'amélioration des indicateurs de santé.

Durant le comité technique, des échanges sont prévus sur les acquis mais aussi les insuffisances du programme. Le point d'exécution des recommandations du comité de suivi (instance de décision du Prodess) va aussi être fait. Les informations données à ce niveau attestent du démarrage des études sur les interventions susceptibles d’engendrer des risques pour les populations comme de l'enquête sur le lait dans le cadre du plan de surveillance des pollutions organiques. D'autres études sont en cours sur l'excision qui continue d'alimenter des débats plus ou moins nettement tranchés et sur la sous-utilisation des structures de santé.

Monique Kamphuis, a rappelé que les assises du Prodess offrent aux PTF une opportunité de réaffirmer leur engagement à aider le gouvernement à renforcer les mécanismes de gestion du financement de la santé au niveau local afin de tendre vers plus d'équité dans l'offre de service de soins. Elle a souhaité une volonté plus affichée d'accélérer la validation de la politique de développement des ressources humaines.

Le Prodess est exécuté en collaboration avec les PTF et la société civile. A ce propos, le président de la Fenascom et représentant de la société civile, a jugé nécessaire la valeur ajoutée de la société civile pour relever les défis du secteur de la santé. Yaya Zan Konaré a ensuite souligné les progrès réalisés avec la société civile dans la conduite des grands programmes de lutte contre les maladies sur financement du Fonds mondial (paludisme, tuberculose et VIH/Sida).

Si le Prodess affiche des résultats indéniables, nombreux sont encore les défis majeurs posés à notre pays, notamment la médicalisation des centres de santé communautaire (Cscom) et la sous-utilisation des services de santé par les usagers.

Le secrétaire général du département de la Santé a invité à réfléchir aux insuffisances afin d'améliorer les indicateurs de santé et créer de la valeur ajoutée.

Le processus de gestion du Prodess est un ensemble d'activités de gestion et de contrôle des résultats, a-t-il indiqué en soulignant la nécessité de dresser la situation de 2008 et de faire les projections pour 2010. « Nous sommes au rouge par rapport aux indicateurs en santé de la reproduction. Au lieu de prendre avec réserve ces données, chacun doit apporter sa contribution pour améliorer les choses à ce niveau », a préconisé à ce propos Lanseni Konaté.
Rappelons que le comité technique du Prodess constitue un cadre d'échanges et de concertations sur les préoccupations essentielles en matière de santé et de développement social.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !