Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Centre de santé communautaire de l’Hippodrome : l’extension répond a des performances soutenues - 15/07/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées, Sékou Diakité, a procédé, samedi, à l’inauguration des nouveaux locaux du Centre de santé communautaire de l’Hippodrome (CSCOM) en Commune II du district de Bamako. Les travaux d’extension ont coûté 86 millions Fcfa et ont porté sur la construction d’un bloc de maternité équipé, d’un bloc médico-administratif équipé, d’un laboratoire et d’une annexe. Le chantier a été rondement mené puisque c’est le 21 février dernier que le ministre Sékou Diakité avait posé la première pierre de ces travaux d’extension.

Après les remerciements des notables du quartier, le président de l’Association de santé communautaire de l’Hippodrome (ASACOHI), Ousmane Diakité, a analysé les activités menées par le CSCOM au cours des dix dernières années. Il a relevé, à ce propos, des tendances encourageantes, notamment l’accès des populations de l’Hippodrome et d’autres quartiers à des soins de santé de qualité et à moindre coût.

Pendant cette période, les consultations médicales ont augmenté de façon régulière au fil des années. Quant aux consultations prénatales et postnatales, elles ont connu une progression très marquée à partir de 2005. Les accouchements ont augmenté significativement ces trois dernières années. De même, dans les domaines de la planification familiale, de la vaccination des enfants, des femmes enceintes et de la surveillance préventive des enfants, les couvertures se sont nettement améliorées.

Pour le président de l’ASACOHI, l’extension de ce centre de santé ne doit pas être une fin en soi, mais plutôt une continuité. L’association au regard de ces récentes données démographiques envisage par conséquent de projeter dans un proche avenir, l’ouverture d’un second CSCOM sur son aire de santé qui se trouve être aujourd’hui la plus vaste de la commune. Ce nouveau centre, annonce-t-il, sera réalisé dans la partie nord du quartier couramment appelée « Hippodrome extension ».
Dans le cadre de l’hygiène et de la salubrité, l’association souhaite aussi l’acquisition d’un camion de vidange et d’un autre camion de type benne afin d’appuyer les autorités municipales dans la réalisation de leur programme d’assainissement et de protection de l’environnement.

Avant la coupure du ruban, le ministre Diakité a souhaité que l’extension du CSCOM permette aux habitants du quartier d’avoir accès à des prestations sanitaires de qualité. Il a recommandé d’entretenir correctement les équipements et les locaux.

Adama DIARRA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !