Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Santé et VIH : le groupe « Sahel plus » face aux défis sanitaires de la région - 30/09/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La rencontre annuelle des responsables des programmes santé et VIH des sociétés nationales du groupe Sahel Plus a débuté hier au Grand hôtel de Bamako. La session est organisée par la Croix rouge malienne en partenariat avec la Fédération internationale de la Croix rouge. La cérémonie d'ouverture présidée par le président de la Croix rouge malienne, Abdrahamane Cissé, a eu lieu en présence du secrétaire exécutif, Sibiry Diarra, de la directrice régionale du groupe santé/VIH Sahel Plus, Mme Aissa Fall, et de nombre d'invités.

La rencontre qui durera trois jours, va s’employer à évaluer les activités des sociétés nationales en 2008 et jusqu’à mi-2009. Elle s’attachera aussi à renforcer les capacités de mobilisation des ressources des responsables programmes santé et VIH. La rencontre permettra aux participants d’examiner les informations relatives aux défis sanitaires de la région, de partager les priorités de la stratégie 2020 et de faire le lien avec les défis de la région.

Pour atteindre ces objectifs, chaque société nationale exposera son bilan d'activités, analysera les forces et faiblesses des programmes santé/VIH. Les sociétés disséqueront aussi les meilleures pratiques et discuteront des approches de la mobilisation des ressources et des défis sanitaires de la région.

Pour Mme Aissa Fall, directrice régionale de santé/VIH groupe Sahel Plus, cette réunion annuelle permettra à sa structure et à ses partenaires de partager des informations dans le dessein de relever les défis des sociétés nationales conformément à la stratégie mondiale santé de la fédération qui couvre la période 2006-2010 et au plan d'action d'Alger.
Ce dernier se concentre sur une approche intégrée des capacités et des priorités de la santé communautaire du VIH/Sida, de l'eau et l'assainissement ainsi que la préparation de la réponse aux catastrophes. La rencontre, a ajouté la directrice régionale de santé/VIH groupe Sahel Plus, se veut également un cadre de briefing et d'échange sur la stratégie 2020 de la Fédération internationale de la Croix rouge qui vient juste d'être publiée.

La région du Sahel est confrontée à une situation socio-sanitaire très précaire, a jugé Mme Aissa Fall. De son point de vue, la couverture sanitaire est encore très insuffisante compte tenu des multiples risques sanitaires auxquels les populations vulnérables sont confrontées. Les indicateurs sanitaires sont toujours alarmants et les progrès réalisés vers l'atteinte des Objectifs du millénaire en 2015 sont encore insuffisants pour réduire la pauvreté dans ses multiples formes.
Malheureusement, a constaté la responsable santé/VIH du groupe Sahel Plus, ce sont les enfants qui continuent encore à payer un lourd tribut aux maladies comme le paludisme, les maladies diarrhéiques associées à la malnutrition, les épidémies de rougeole et de méningite. Ces maladies, a relevé Mme Aissa Fall, constituent les principales causes de décès chez les enfants de moins de cinq ans.

Cependant, a-t-elle analysé, si les niveaux de mortalité infantile sont variables d'un pays à un autre, ils restent toujours élevés dans presque tous les pays du Sahel. De ce point de vue, notera-t-elle, la Guinée Bissau, la Guinée et le Niger font partie des pays qui comptent les taux de mortalité infantile les plus élevés au monde, avec respectivement 117, 113 et 126 pour mille.
La mortalité maternelle reste également élevée dans les pays du Sahel tandis que l'infection au VIH se concentre autour de groupes spécifiques avec des taux de prévalence allant jusqu'à 20%, a précisé Mme Aissa Fall. Pour certaines catégories socio-professionnelles (militaires, travailleurs de mines, pêcheurs ...) la prevalence est souvent au dessus de 3%.

Mariam A. TRAORÉ

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !