Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la grippe A : l'appui de l'oms - 22/10/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) appuie notre pays dans le cadre de la lutte contre la grippe A. Sa représentation a ainsi fait don, jeudi dernier, à la Direction de la pharmacie et du médicament (DPM), de 15 400 boîtes de Tamiflu (médicament contre la grippe A), de kits de laboratoire et de protections individuelles (masques, combinaisons, etc.).

Les kits de laboratoire sont des caisses isothermes destinées à la conservation et au transport de prélèvements effectués sur des suspects en vue d'être envoyés dans les conditions requises aux laboratoires de référence.
La cérémonie solennelle de remise, présidée par le ministre de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, s’est déroulée en présence du représentant de l'OMS au Mali, le Dr Diallo Fatoumata Binta Tidiane, le directeur national de la santé, le Pr Toumani Sidibé, et les directeurs généraux de la DPM, le Pr Ousmane Doumbia, et du Laboratoire national, le Pr Benoît Koumaré.

Ces médicaments et équipements sont destinés à renforcer le système de prévention et de prise en charge de la grippe A dans notre pays. Mme Diallo Fatoumata Binta Tidiane a fait le lien entre ce don et la proximité du pèlerinage à la Mecque, avec ses foules venant de tous les horizons et ses risques liés à la promiscuité, des risques d’autant plus sérieux que nombre de pays ont déjà été atteints. Elle a, dans cette perspective, souhaité que ces médicaments soient prépositionnés pour faire face à une éventuelle alerte.

Le ministre de la Santé a témoigné de la reconnaissance de l'État à l'OMS. "Depuis la survenue des grippes H5N1 (grippe aviaire) et H1N1, notre pays est engagé dans un processus de renforcement de la prévention et de la surveillance", a assuré Oumar Ibrahima Touré qui a promis que le Tamiflu et le matériel seront prépositionnés conformément la carte définie par son département mais aussi utilisés efficacement.

La grippe H1N1 évolue à une très grande vitesse. Cette progression a conduit l'OMS à relever au maximum le niveau d'alerte contre une pandémie qui apparait redoutable du fait de sa contagiosité.
La grippe A est une maladie respiratoire aiguë contagieuse provoquée par le virus H1N1. Elle a fait sa réapparition en février dernier au Mexique sous une forme génétique transmissible d'homme à homme par des gouttelettes émises dans les toux ou éternuements entre autres.
Notre pays n'a pas encore enregistré de cas de grippe H1N1 mais doit maintenir sa vigilance et ses efforts de prévention.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !