Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Tergynan® - Complice de l'intimité féminine

couv_etude_mianMAN Article original
Prise en charge des vaginites dans les pays à ressources limitées d'Afrique subsaharienne. Quelle place pour l'association ternidazole, néomycine sulfate, nystatine et prednisolone ?

B. Mian et al. Médecine d'Afrique Noire 2018, vol 65, n°12 : 571-580.

Consulter cette étude


L'épidémiologie des vaginites : Candida albicans en 1ère ligne

L'examen microbiologique des sécrétions vaginales permet de confirmer l'étiologie de la vaginite (2) : les vaginites mycosiques à Candida albicans s'avèrent prédominantes, suivies par les vaginites mixtes associant plusieurs germes (champignons, parasites et/ou bactéries).


Une efficacité confirmée de Tergynan® quelle que soit l'étiologie microbienne (1)

Une efficacité confirmée de Tergynan® quelle que soit l'étiologie microbienne

  • Efficace : taux de guérison de 97 %
  • Rapide : amélioration significative des symptômes en 3 à 4 jours, disparition des symptômes en 4 à 5 jours
  • Fiable : faible taux de récidive (3,4 %)
  • Bonne tolérance : aucun effet indésirable n'a été signalé au cours de l'étude
  • Taux de satisfaction : 97,3 % des femmes étaient très satisfaites des résultats du traitement.

Une efficacité confirmée de Tergynan® quelle que soit l'étiologie microbienne


Références

  1. B. Mian et al. Médecine d'Afrique Noire 2018, vol 65, n°12 : 571-580 ;
  2. Dan M, Kaneti N, Levin D, Poch F, Samra Z. Vaginitis in a gynecologic practice in Israël: Causes and risk factors. IMAJ September 2003 ; 5 : 629-32.

Ces pages sont à votre disposition pour une parfaite connaissance de nos produits. Nous espérons que ces informations vous aideront dans vos prescriptions.

Nos délégués, ainsi que notre service d'information médicale, restent à votre disposition pour toute information complémentaire.


photo_profil


Efficacité démontrée dans le traitement des vaginites par une étude en situation de vie réelle(1)

Efficace d'emblée dans les vaginites quelle qu'en soit l'étiologie


Tergynan®, comprimés vaginaux

Fabriqué en FranceFabriqué en France

Composition :

  • tergynan_afn Ternidazole : 200 mg (antiparasitaire)
  • tergynan_afn Prednisolone : 3 mg (anti-inflammatoire)
  • tergynan_afn Néomycine : 65 000 UI (antibiotique)
  • tergynan_afn Nystatine : 100 000 UI (antifongique)

Indications :

  • tergynan_afn Vaginites bactériennes dues à des germes pyogènes banals
  • tergynan_afn Vaginites avec leucorrhée de desquamation
  • tergynan_afn Vaginites mycosiques dues à Candida albicans
  • tergynan_afn Vaginites mixtes à trichomonas et à levures
  • tergynan_afn Vaginites à trichomonas

Posologie :

  • tergynan_afn 1 ou 2 comprimés vaginaux par jour pendant 10 jours consécutifs
  • tergynan_afn 20 jours en cas de mycose confirmée
  • tergynan_afn Le traitement doit être maintenu pendant les menstruations

Modalités d'administration :

Modalités d'administrationMouiller le comprimé en le passant sous l'eau pendant 2 à 3 secondes avant de le mettre en place. Rester allongée pendant un quart d'heure.


Modalités d'administrationUtiliser les produits d'hygiène spécifiques respectant l'hydratation naturelle de la vulve avec un savon à pH neutre ou alcalin.


Modalités d'administrationArrêter toute activité sexuelle avec des personnes porteuses d'infections génitales.


Modalités d'administrationÉviter les douches vaginales.


Modalités d'administrationÉviter le port régulier de protège-slip et les sous-vêtements synthétiques ou trop moulants.


Consultez le Résumé des Caractéristiques Produit (RCP) de Tergynan®


Bouchara-Recordati Laboratoires

Laboratoires Bouchara-Recordati
70, avenue du Général de Gaulle
92800 Puteaux
France
Tél : +33 1 45 19 10 00


img_tergynan
TERGYNAN®, comprimés vaginaux

1. Dénomination du médicament

TERGYNAN®, comprimé vaginal.

2. Composition qualitative et quantitative

Pour un comprimé vaginal :

  • Ternidazole : 200 mg
  • Néomycine sulfate : 100 mg (soit 65 000 UI)
  • Nystatine : 100 000 UI
  • Prednisolone sous forme de métasulfobenzoate sodique : 3 mg.
  • Amidon de blé : 400 mg
  • Silice colloïdale anhydre : 25 mg
  • Talc : 15 mg
  • Stéarate de magnésium : 20 mg
  • Laurylsulfate de sodium : 5 mg
  • Polyvidone : 2,5 mg
  • Parfum* : 0,15 mg
  • Lactose : q.s.p 1200 mg

* Composition du parfum : Géraniol, citronellol, essences de géranium bourbon et de girofle.

3. Forme pharmaceutique

Comprimé vaginal.

4. Données cliniques

4.1. Indications thérapeutiques

  • Vaginites bactériennes dues à des germes pyogènes banals.
  • Vaginites avec leucorrhée de desquamation.
  • Vaginites à trichomonas.
  • Vaginites mycosiques dues à Candida albicans.
  • Vaginites mixtes à trichomonas et à levures.

4.2. Posologie et mode d'administration

1 ou 2 comprimés vaginaux par jour.

Durée moyenne du traitement : 10 jours consécutifs.
Cette durée doit être de 20 jours en cas de mycose confirmée. Le traitement doit être maintenu pendant la menstruation. Il convient de recommander aux patientes de mouiller les comprimés en les trempant entièrement dans l'eau pendant 2 à 3 secondes avant de les mettre en place et de rester ensuite allongées pendant un quart d'heure environ.

4.3. Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité à l'un des constituants.

4.4. Effets indésirables

Exceptionnellement allergie à la néomycine à symptomatologie cutanée.
Des manifestations à type de picotements ou d'irritations locales durant les premiers jours du traitement ont été exceptionnellement rapportées.

Effet systémique : comme pour toute thérapeutique locale, il existe une possibilité de résorption d'une faible quantité des différents constituants.

5. Propriétés pharmacologiques

5.1. Propriétés pharmacodynamiques

Thérapeutique gynécologique polyvalente.

TERGYNAN®, par sa formule polyvalente, constitue une thérapeutique locale complète des vaginites d'origines diverses, infectieuses, parasitaires ou mixtes.
Il associe :

  • un trichomonacide original, dérivé de l'imidazole, le ternidazole ;
  • un antibiotique actif sur les germes pyogènes vaginaux, le sulfate de néomycine ;
  • un antifongique éprouvé, la nystatine ;
  • un anti-inflammatoire hydrosoluble, le métasulfobenzoate de prednisolone.

La fréquence des vaginites à trichomonas ou à Candida albicans a augmenté considérablement depuis quelques années. Ces affections sont habituellement accompagnées de germes pathogènes banals qui en compliquent le traitement. Il est donc indispensable d'instituer une thérapeutique à la fois trichomonacide, antifongique et antibactérienne.

Il s'agit souvent d'affections traînantes ou récidivantes qui, par suite de l'inflammation locale, fragilisent la muqueuse et le rendent très sensible ; c'est dire l'intérêt du corticostéroïde inclus dans la formule.

L'excipient de TERGYNAN® a été conçu de manière à respecter l'intégrité de la muqueuse vaginale et son pH physiologique.

6. Données pharmaceutiques

6.1. Durée de conservation

3 ans.

6.2. Nature et contenance du récipient

Boîte de 10 ou de 6.

7. Classification en matière de délivrance

Liste I

8. Titulaire de l'AMM :

Bouchara-Recordati Laboratoires
70, avenue Général de Gaulle
92800 Puteaux cedex - France

Date de mise à jour du texte : Décembre 2015.

Dernière mise à jour de cette page : 20 mars 2017



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !