Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ?

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !



Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone


Numéro spécial

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

Ce numéro spécial, réalisé par les docteurs K. A. Attia (Côte d'Ivoire), F. Fall (Sénégal), O. Njoya (Cameroun) est un guide de bonnes pratiques cliniques pour uniformiser les pratiques de prise en charge de la Dyspepsie Fonctionnelle (DF) dans les pays africains.

Ce guide vous est offert en téléchargement par Ferrer Internacional SA

Ferrer Internacional SA


Connaissez-vous les produits Strides Pharma ?

Connaissez-vous les produits Strides Pharma ? Plus d'informations

Plus d'informations


Bibliothèque médicale

Revue Africaine d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des Pays francophones d'Afrique

Les derniers numéros de la revue de la SORLAF sont consultables gratuitement dans la rubrique ORL.

Revue Africaine d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des Pays francophones d'Afrique - Volume 18, N° 2 - Mai-Août 2018

Lire la revue

Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


Offres - partenariat / expertise

SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
Demandez, dès maintenant, votre dossier de Partenariat congrès APIDPM.

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?

Contactez Nathalie




Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 5704 - Avril 2010 - pages 193-197

Aspects actuels du paludisme grave de l’adulte à la clinique des maladies infectieuses du CNHU de Fann à Dakar note

Auteurs : S.A. Diop, C.T. Ndour, N.M. Dia, N.M Manga, L. Fortes, N.A. Lakhes, K. Niang, M. Seydi, M. Soumare, B.M. Diop, P.S. Sow - Sénégal


Résumé

Objectifs : Cette étude avait pour objectifs de décrire les aspects épidémiologiques, cliniques et pronostiques du paludisme grave de l’adulte à la clinique des maladies infectieuses du CHNU de Fann.
Malades et méthodes : Les données ont été recueillies à partir des dossiers d’hospitalisation des patients et du registre du laboratoire de parasitologie du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2006. Etaient inclus, tous les patients, âgés de 15 ans ou plus, qui répondaient à la définition du paludisme grave de l’OMS.
Résultats : Le paludisme grave occupe avec 181 cas la 1ère place des urgences médicales à la Clinique des Maladies Infectieuses du CHU de Fann à Dakar. Il représente 30,8% des infections palustres avec un pic de fréquence aux mois de novembre et décembre. La majorité des patients (59,1%) provenait des zones suburbaines. Le sex-ratio M/F était de 1,6 et l’âge moyen de 35 ± 18,328 [15-87 ans]. Les manifestions cliniques étaient dominés par les signes neurologiques avec 139 cas de coma, surtout de stade 1 (69,7%) et le syndrome confusionnel (27 cas). D’autres critères de gravité du paludisme ont été retrouvés : prostration (105 cas), ictère (46 cas), hémoglobinurie (15 cas), insuffisance rénale (10 cas), collapsus cardiovasculaire (10 cas) et anémie sévère (8 cas). La létalité globale a été de 17,1% (31 décès). Les facteurs de mauvais pronostic statistiquement significatifs ont été l’âge, le délai d’hospitalisation long, la pâleur des muqueuses, l’ictère et la profondeur du coma.
Conclusion : Les manifestations cliniques du paludisme grave restent dominées par les signes neurologiques. Il importe d’améliorer le plateau technique des services de réanimation, si l’on veut obtenir une réduction conséquente de la létalité.

Summary

Objectives: To describe epidemiological, clinical aspects and prognosis of severe malaria in adults at the Infectious Clinical Diseases in Fann Teaching Hospital.
Patients and methods: Data were collected from the medical records of patients admitted in the clinic and the parasitology laboratory’s register from January 1st, 2003 to December 31st, 2006. All patients aged 15 years or older who met the definition of severe malaria by WHO were included,
Results: Severe malaria is the 1st medical emergency at the Infectious Clinical Diseases in Fann Teaching Hospital in Dakar with 181 cases. It represents 30.8% of malaria’s infections with a peak fre-quency in the months of November and December. The majority of patients (59.1%) came from sub-urban areas. The sex ratio M/F was 1.6 and the average age of 35 ± 18 [15-87 years]. The clinical events were dominated by neurological signs with 139 cases of coma, especially stage 1 (69.7%) and confounding syndrome (27 cases). Other criteria of severe malaria have been found: prostration (105 cases), jaundice (46 cases), hemoglobinuria (15 cases), renal failure (10 cases), cardiovascular collapse (10 cases); severe anaemia (8 cases). The overall case fatality was 17.1% (31 deaths). The statistically significant factors of poor prognosis were age, long period of hospitalization, jaundice and depth of the coma.
Conclusion: The clinical manifestations of severe malaria remain dominated by neurological signs. It is important to improve the technical services of resuscitation, if one wants to obtain a consequent reduction of the fatality.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (3,1 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 2016 fois, téléchargé 498 fois et évalué 10 fois. 4 commentaires ont été postés à propos de cet article

Retour

Les avis sur cet article

Commentaire ajouté le 23/11/2012 par Docteur Augustin Mutomba Mulangu (Lubumbashi - RD Congo)

je felicite l'auteur pour avoir montré dans son étude que le paludisme grave n'est pas l'apanage de l'enfant seulement mais de l'adulte aussi.Il est vrai que les etudes descriptives retrospectives ont beaucoup des faiblesses.c'est ainsi que je proposerai a l'auteur d'initier une etude prospective qui nous permettra de comprendre si tous les cas viennent des zones a forte endemicité du paludisme ou pas;et si c'est pas le cas,une fois de plus la genétique nous donnera plus d'explication.Merci



Commentaire ajouté le 23/03/2011 par Docteur Oumar Wade (Dakar - Sénégal)

merci de cet article, ca nous permet nous praticiens d'être au diapason de ce qui est d'actualité, et d'apprendre merci chers maitres



Commentaire ajouté le 15/12/2010 par Mademoiselle Aminata Sow (Dakar - Sénégal)

je félicite mes maitres courage, et pensez davantage à l'amélioration de nos laborations ce qui faciliterai la tache
merci



Commentaire ajouté le 07/05/2010 par Professeur Gilbert Mananga Lélo (Kinshasa - RD Congo)

je félicite les auteurs de cet article qui a planché sur le paludisme grâve et dont le neuropaludisme s'est averé être la forme la plus fréquente.en tant que professeur de neurologie infectieuse et parasitaire,c'est là un argument pour encourager les jeunes africains à s'interesser davantage à cette discipline qui est encore un parent pauvre en afrique,felicitas



N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !