Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ?

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


MOOC : Ventilation artificielle : les fondamentaux - Plus d'informations



Bibliothèque médicale

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales

Plus d'informations


Nouvelles informations Valproate

GUIDE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Nouvelles informations Valproate - Guide à destination des professionnels de santé

Plus d'informations


SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
APIDPM s'engage à vos côtés pour en faire la promotion. Demandez, dès maintenant, notre dossier de « Partenariat congrès APIDPM ».

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?
Contactez Nathalie qui étudiera vos propositions.

Contactez Nathalie


Accès direct

couverture_ost

couverture_mag

couverture_diam



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6402 - Février 2017 - pages 69-78

Docteur Marie-Evelyne Dainguy Facteurs contribuant à la non-observance du traitement antirétroviral chez les adolescents à Abidjan note

Auteurs : M.E. Dainguy, E.A. Kouadio, C. Kouakou, M. Tematio-Ble, M.B. Kokora, A. Djivohessoun, A. Gro Bi, I. Djoman-Oussou I, G.A. Angan, A.M. Folquet-Amorissani - Côte d'Ivoire


Résumé

Introduction : L’objectif de notre travail était d’identifier les facteurs associés à la non-observance aux ARV chez les adolescents vivants avec le VIH pris en charge dans notre service.
Patients et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective à visée descriptive et analytique sur une période de 10 ans (novembre 2005 à avril 2015) portant sur 107 adolescents âgés de 10 à 19 ans infectés par le VIH sous traitement ARV suivis dans service de pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire de Cocody (Abidjan).
Résultats : La moyenne d’âge de notre série était de 15 ans avec un sex-ratio de 0,88. Quatre-vingt virgule trente-sept pour cent (80,37%) étaient scolarisés et 22,43% malnutris. Cinquante virgule quarante-sept pour cent (50,47%) des patients avaient un déficit immunitaire et 52,34% une charge virale détectable lors de l’enquête. La durée moyenne de suivi était de 6,17 ans. Près d’un quart des patients (22,43%) était passé en deuxième ligne de traitement ARV. Le taux d’inobservance était de 69,2%. Les facteurs associés à l’inobservance thérapeutique était l’âge > 15 ans (p = 0,0053), l’absence de scolarisation (p = 0,0183), la ligne thérapeutique (p = 0,0002) et l’absence de suivi en consultation de psychologie (p = 0,0190).
Conclusion : La gestion de l’adolescent séropositif doit être holistique, incluant nécessairement un accompagnement psycho-social.

Summary
Contributing factors to non-compliance to antiretroviral therapy among adolescents in Abidjan

Introduction: The aim of our study was to identify the factors associated with non-compliance to ARV in adolescents living with HIV supported in our department.
Patients and methods: We carried out a retrospective descriptive and analytical study over a period of 10 years (from November 2005 to April 2015) at the Pediatric Department of Cocody University Hospital. The study involved adolescents aged 10-19 years infected with HIV on ARV at the time of the survey.
Results: Adolescents had an average age of 15 years. The sex-ratio was 0.88. There was an enrollment rate of 80.37% and acute malnutrition in 22.43% of the cases. Immune deficiency existed in 50.47% of patients, and 52.34% had detectable viral load at the time of the survey. The mean follow-up time was 6.17 years. Almost a quarter of patients (22.43%) were on second-line ARV treatment. The rate of non-compliance was 69.2%. Factors associated with non-compliance were age > 15 years (p = 0.0053), absence of schooling (p = 0.0183), therapeutic line (p = 0.0002) and psychological counseling (p = 0.0190).
Conclusion: The management of the adolescent with HIV must be holistic, including necessarily a psycho-social accompaniment.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1831 fois, téléchargé 153 fois et évalué 3 fois. 11 commentaires ont été postés à propos de cet article

Retour

Les avis sur cet article

Commentaire ajouté le 11/06/2018 par Docteur Mamadou Kaloga (Abidjan - Côte d'Ivoire) photo

Toutes mes félicitations pour cet article très instructif



Commentaire ajouté le 29/05/2018 par Monsieur Arkadit Jeandria NKODIA (Brazzaville - Congo)

Félicitations à toute l'équipe pour le travail.



Commentaire ajouté le 28/03/2017 par Docteur Aboubacar Alassane Oumar (Bamako - Mali)

Mes félicitations.
Avez-vous analysé les aspects liés aux effets indésirables des ARV?



Commentaire ajouté le 28/03/2017 par Docteur Michel Yeboue (Abidjan - Côte d'Ivoire)

Très bien.
Avez-vous analysé les aspects liés aux effets indésirables?
Félicitations.



Commentaire ajouté le 12/03/2017 par Docteur Ajoumanvoulé Honoré Adou (Abidjan - Côte d'Ivoire)

Mes félicitations



Commentaire ajouté le 11/03/2017 par Docteur Mamoudou Savadogo (Ouagadougou - Burkina Faso) photo

félicitation pour cet article qui est intéréssant!



Commentaire ajouté le 03/03/2017 par Monsieur Kanezouné Gongnet (N'Djaména - Tchad)

Très instructif



Commentaire ajouté le 02/03/2017 par Docteur Wognin Jean-Michel Aholi (Abidjan - Côte d'Ivoire)

Félicitations pour cet article très instructif



Commentaire ajouté le 01/03/2017 par Mademoiselle Maladho Diaby (Conakry - Guinée)

Très intéressant



Commentaire ajouté le 01/03/2017 par Docteur ADIARATOU Sakho (Dakar - Sénégal)

Bonjour je suis Pediatre active dans la prise en charge de l'infection VIH . Félicitations pour la qualité de cet article !
parmi les facteurs liés à la non observance du traitement ARV chez les adolescents suivi à l'hôpital de Pikine ( dakar Senegal ) on note également la fatigue des adolescents liés à la durée du traitement et cela conduit souvent à l'échec du traitement
Il n ' y a pas souvent un psychologue dans l équipe de presse en charge et cest l assistante sociale qui joue ce rôle
Bonne continuation



Commentaire ajouté le 01/03/2017 par Madame Huguette Koné (Abidjan - Côte d'Ivoire)

interessant



N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





MOOC : Ventilation artificielle : les fondamentaux - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !