Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM) - Plus d'informations


Identification

Aide / Inscription


Accès direct

couverture_ost

couverture_mag

couverture_diam


Une rubrique de FMC dédiée à l'ORL et la Chirurgie Cervico-Faciale - Plus d'informations


Une rubrique de FMC dédiée à la Cancérologie et l'Anatomie pathologique - Plus d'informations


La douleur n'est pas une fatalité - Formez-vous à la prise en charge de la douleur - Plus d'informations


Les allergies empoisonnent la vie de vos patients ? Formez-vous à la prise en charge des allergies - Plus d'informations


Pour être informé(e) avant tout le monde !

logo_fb

logo_twitter



Archives

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6402 - Février 2017 - pages 69-78

Contacter Docteur Marie-Evelyne Dainguy Facteurs contribuant à la non-observance du traitement antirétroviral chez les adolescents à Abidjan note

Auteurs : M.E. Dainguy, E.A. Kouadio, C. Kouakou, M. Tematio-Ble, M.B. Kokora, A. Djivohessoun, A. Gro Bi, I. Djoman-Oussou I, G.A. Angan, A.M. Folquet-Amorissani - Côte d'Ivoire
Correspondance : Docteur Marie-Evelyne Dainguy



Résumé

Introduction : L’objectif de notre travail était d’identifier les facteurs associés à la non-observance aux ARV chez les adolescents vivants avec le VIH pris en charge dans notre service.
Patients et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective à visée descriptive et analytique sur une période de 10 ans (novembre 2005 à avril 2015) portant sur 107 adolescents âgés de 10 à 19 ans infectés par le VIH sous traitement ARV suivis dans service de pédiatrie du Centre Hospitalier Universitaire de Cocody (Abidjan).
Résultats : La moyenne d’âge de notre série était de 15 ans avec un sex-ratio de 0,88. Quatre-vingt virgule trente-sept pour cent (80,37%) étaient scolarisés et 22,43% malnutris. Cinquante virgule quarante-sept pour cent (50,47%) des patients avaient un déficit immunitaire et 52,34% une charge virale détectable lors de l’enquête. La durée moyenne de suivi était de 6,17 ans. Près d’un quart des patients (22,43%) était passé en deuxième ligne de traitement ARV. Le taux d’inobservance était de 69,2%. Les facteurs associés à l’inobservance thérapeutique était l’âge > 15 ans (p = 0,0053), l’absence de scolarisation (p = 0,0183), la ligne thérapeutique (p = 0,0002) et l’absence de suivi en consultation de psychologie (p = 0,0190).
Conclusion : La gestion de l’adolescent séropositif doit être holistique, incluant nécessairement un accompagnement psycho-social.

Summary
Contributing factors to non-compliance to antiretroviral therapy among adolescents in Abidjan

Introduction: The aim of our study was to identify the factors associated with non-compliance to ARV in adolescents living with HIV supported in our department.
Patients and methods: We carried out a retrospective descriptive and analytical study over a period of 10 years (from November 2005 to April 2015) at the Pediatric Department of Cocody University Hospital. The study involved adolescents aged 10-19 years infected with HIV on ARV at the time of the survey.
Results: Adolescents had an average age of 15 years. The sex-ratio was 0.88. There was an enrollment rate of 80.37% and acute malnutrition in 22.43% of the cases. Immune deficiency existed in 50.47% of patients, and 52.34% had detectable viral load at the time of the survey. The mean follow-up time was 6.17 years. Almost a quarter of patients (22.43%) were on second-line ARV treatment. The rate of non-compliance was 69.2%. Factors associated with non-compliance were age > 15 years (p = 0.0053), absence of schooling (p = 0.0183), therapeutic line (p = 0.0002) and psychological counseling (p = 0.0190).
Conclusion: The management of the adolescent with HIV must be holistic, including necessarily a psycho-social accompaniment.

icone adobe Lire l'article (PDF)

-50% sur les téléchargements d'articles PDFjusqu'au 30 septembre 2018 sur les téléchargements d'articles PDF (Code promo sur votre compte)

Cet article est actuellement coté note (1,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1460 fois, téléchargé 153 fois et évalué 3 fois. 11 commentaires ont été postés à propos de cet article

  • Commentaire ajouté le 01/03/2017 par Madame Huguette Koné (Abidjan - Côte d'Ivoire)

    interessant


  • Commentaire ajouté le 01/03/2017 par Docteur ADIARATOU Sakho (Dakar - Sénégal)

    Bonjour je suis Pediatre active dans la prise en charge de l'infection VIH . Félicitations pour la qualité de cet article !
    parmi les facteurs liés à la non observance du traitement ARV chez les adolescents suivi à l'hôpital de Pikine ( dakar Senegal ) on note également la fatigue des adolescents liés à la durée du traitement et cela conduit souvent à l'échec du traitement
    Il n ' y a pas souvent un psychologue dans l équipe de presse en charge et cest l assistante sociale qui joue ce rôle
    Bonne continuation


  • Commentaire ajouté le 01/03/2017 par Mademoiselle Maladho Diaby (Conakry - Guinée)

    Très intéressant


  • Commentaire ajouté le 02/03/2017 par Docteur Wognin Jean-Michel Aholi (Abidjan - Côte d'Ivoire)

    Félicitations pour cet article très instructif


  • Commentaire ajouté le 03/03/2017 par Monsieur Kanezouné Gongnet (N'Djaména - Tchad)

    Très instructif


  • Commentaire ajouté le 11/03/2017 par Docteur Mamoudou Savadogo (Ouagadougou - Burkina Faso)
    photo

    félicitation pour cet article qui est intéréssant!


  • Commentaire ajouté le 12/03/2017 par Docteur Ajoumanvoulé Honoré Adou (Abidjan - Côte d'Ivoire)

    Mes félicitations


  • Commentaire ajouté le 28/03/2017 par Docteur Michel Yeboue (Abidjan - Côte d'Ivoire)

    Très bien.
    Avez-vous analysé les aspects liés aux effets indésirables?
    Félicitations.


  • Commentaire ajouté le 28/03/2017 par Docteur Aboubacar Alassane Oumar (Bamako - Mali)

    Mes félicitations.
    Avez-vous analysé les aspects liés aux effets indésirables des ARV?


  • Commentaire ajouté le 29/05/2018 par Monsieur Arkadit Jeandria NKODIA (Brazzaville - Congo)

    Félicitations à toute l'équipe pour le travail.


  • Commentaire ajouté le 11/06/2018 par Docteur Mamadou Kaloga (Abidjan - Côte d'Ivoire)
    photo

    Toutes mes félicitations pour cet article très instructif


N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

Retour

Bonjour, si vous disposez d'un compte utilisateur APIDPM merci de vous identifier ou de créer votre compte.
Sinon, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM
.






Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM) - Plus d'informations


Médecine d'Afrique Noire - Mensuel - ISSN 0465-4668 - Medline (en cours)

logo_apidpmAPIDPM © Copyright 2003-2018 - Tous droits réservés. Site réalisé et développé par APIDPM Santé tropicale.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !