Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM) - Plus d'informations


Identification

Aide / Inscription


Accès direct

couverture_ost

couverture_mag

couverture_diam


Une rubrique de FMC dédiée à l'ORL et la Chirurgie Cervico-Faciale - Plus d'informations


Une rubrique de FMC dédiée à la Cancérologie et l'Anatomie pathologique - Plus d'informations


La douleur n'est pas une fatalité - Formez-vous à la prise en charge de la douleur - Plus d'informations


Les allergies empoisonnent la vie de vos patients ? Formez-vous à la prise en charge des allergies - Plus d'informations


Pour être informé(e) avant tout le monde !

logo_fb

logo_twitter



Archives

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6404 - Avril 2017 - pages 197-202

Contacter Professeur Albert Samé-Ekobo Efficacité et tolérance de Malacur® (dihydroartémisinine-pipéraquine) dans le traitement du paludisme simple à Plasmodium falciparum chez les sujets âgés de plus de 14 ans au Cameroun note

Auteurs : A. Same-Ekobo, T. Kuete, T. Nkoa, R. Abondo Ngono, P. Koki Ndombo - Cameroun
Correspondance : Professeur Albert Samé-Ekobo



Résumé

Introduction : Les combinaisons thérapeutiques à base d'artémisinine sont depuis quelques années le traitement antipaludique de première intention dans une grande partie des pays endémiques. Des souches résistantes à différentes combinaisons ont été décelées en Asie du sud-est, ce qui oblige à une surveillance continuelle dans le monde entier.
Matériels et méthodes : Pour cela, à Yaoundé (Cameroun), a été réalisée une étude prospective, ouverte, non-randomisée pour évaluer l'efficacité clinique et parasitologique de l’association dihydroartémisinine-pipéraquine (DHA-PQ) dans le traitement du paludisme simple à P. falciparum, chez les sujets âgés de plus de 14 ans.
Résultats : Les résultats ont montré que 100% des 47 patients inclus dans cette analyse ont été libres de parasitémie dès le premier jour après la fin du traitement et les résultats se sont maintenus jusqu’à la fin du suivi, le 28ème jour. De la même manière 78,7% des patients ont été apyrétiques le jour après la première prise et 100% après les 3 jours de traitement. Aucun patient n'a montré d’évènement indésirable grave ni n'a abandonné le traitement pour cette raison.
Conclusion : Les résultats confirment l'efficacité de l'association DHA-PQ comme traitement de première intention dans le traitement du paludisme non-compliqué à Plasmodium falciparum.

Summary
Efficacy and tolerance of Malacur® (dihydroartemisinin-piperaquine) in the treatment of simple Plasmodium falciparum malaria in patients older than 14 years in Cameroon

Introduction: Artemisinin-based combination therapies have been the first-line antimalarial treatment in a large number of malaria-endemic countries in recent years. Resistant strains to different combinations have been detected in Southeast Asia, requiring a continual monitoring around the world.
Materials and methods: For this reason, a prospective, open, non-randomized study was carried out in Yaounde (Cameroon) to evaluate the clinical and parasitological efficacy of dihydroartemisinin-piperaquine (DHA-PQ) combination in the treatment of simple P. falciparum malaria, in subjects older than 14 years.
Results: The results showed that 100% of the 47 patients included in this analysis were free of parasitaemia from the first day after the end of treatment and the results remained until the end of the follow-up on the 28th day. In the same way, 78.7% of the patients were apyretic the day after the first dose and 100% after the three days of treatment. Regarding safety, no patient showed any serious adverse event or discontinued the treatment for this reason.
Conclusion: The results confirm the efficacy of DHA-PQ as the first-line treatment for treating uncomplicated Plasmodium falciparum malaria.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1889 fois, téléchargé 109 fois et évalué 4 fois. 7 commentaires ont été postés à propos de cet article

  • Commentaire ajouté le 20/04/2017 par Monsieur Benar Mbaiguebada (N'Djaména - Tchad)

    merci


  • Commentaire ajouté le 22/04/2017 par Docteur Justin Ndié (Tcholliré - Cameroun)
    photo

    Félicitations prof.


  • Commentaire ajouté le 24/04/2017 par Monsieur Gauis Fandio (Yaoundé - Cameroun)

    Merci. article très intéressant pour nous Pharmacien.


  • Commentaire ajouté le 05/05/2017 par Professeur Abdel Nasser Boukari Sale (Niamey - Niger)

    merci Prof article vraiment intéressant


  • Commentaire ajouté le 07/05/2017 par Monsieur Armand Talom Kamga (Yaoundé - Cameroun)

    très interressant en effet ceci vaudrait donc également pour toute autres formes commerciales de dihydroartémisinine-pipéraquine ayant la même présentation que malacur


  • Commentaire ajouté le 22/03/2018 par Monsieur Emmanuel Ndayikengurukiye (Gitega - Burundi)
    photo

    Merci beaucoup pour l'article combien enrichissant.


  • Commentaire ajouté le 07/06/2018 par Monsieur Patou Okabe (Oyo - Congo)

    belle étude à propos de la prise en charge de cette endémie


N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

Retour

Bonjour, si vous disposez d'un compte utilisateur APIDPM merci de vous identifier ou de créer votre compte.
Sinon, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.






Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM) - Plus d'informations


Médecine d'Afrique Noire - Mensuel - ISSN 0465-4668 - Medline (en cours)

logo_apidpmAPIDPM © Copyright 2003-2018 - Tous droits réservés. Site réalisé et développé par APIDPM Santé tropicale.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !