Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Testez vos connaissances : Connaissez-vous le concept des 1000 premiers jours ? - Plus d'informations


Identification

Aide / Inscription


Accès direct

couverture_ost

couverture_mag

couverture_diam


Une rubrique de FMC dédiée à l'ORL et la Chirurgie Cervico-Faciale - Plus d'informations


Une rubrique de FMC dédiée à la Cancérologie et l'Anatomie pathologique - Plus d'informations


La douleur n'est pas une fatalité - Formez-vous à la prise en charge de la douleur - Plus d'informations


Les allergies empoisonnent la vie de vos patients ? Formez-vous à la prise en charge des allergies - Plus d'informations


Pour être informé(e) avant tout le monde !

logo_fb

logo_twitter



Archives

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6406 - Juin 2017 - pages 335-341

Contacter Madame Rita Fleurisse Volamarina Chirurgie mutilante du globe oculaire au Centre Hospitalo-Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona, Madagascar note

Auteurs : R.H. Andriambelo, R.F. Volamarina, R.A. Rajaona, L. Raobela, P. Bernardin, Y. Rasoavelonoro - Madagascar
Correspondance : Madame Rita Fleurisse Volamarina



Résumé

Introduction : La chirurgie mutilante du globe oculaire se définit par l’ablation chirurgicale du globe oculaire ou bien de son contenu. Notre étude a pour but d’étudier le profil épidémio-clinique de la chirurgie mutilante du globe oculaire au CHU-JRA.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive sur 4 ans et demi, allant de janvier 2009 à juillet 2013 incluant tous les patients ayant subi une amputation du globe oculaire avec un dossier complet et enregistrés dans le registre du bloc opératoire.
Résultats : Nous avons retenu 38 cas, soit 1,65% des activités chirurgicales du service. L’âge moyen était de 17,50. Le sex-ratio était de 1,11. Les 68,42% de nos patients venaient d’un milieu rural. Le délai de consultation moyen est de 25 jours. Les indications chirurgicales étaient le rétinoblastome dans 28,95%. L’éviscération a été pratiquée chez 27 patients, l’énucléation chez 10 patients et l’exentération chez un patient.
Discussion : Le choix de la technique chirurgicale est différent d’une étude à l’autre et est fonction des indications.
Conclusion : Une éducation de la population et une bonne prise en charge des pathologies oculaires permettent de limiter la chirurgie mutilante du globe oculaire.

Summary
Mutilating surgery of the eye at CHU/JRA Madagascar

Introduction: Mutilating surgery of the eyeball is defined by surgical removal of the eyeball or its contents. The aims of our study are to investigate the epidemiological and clinical profile of mutilating surgery of the eyeball at the CHU-JRA.
Materials and methods: This is a retrospective descriptive study of 4 and half years, from January 2009 to July 2013 including all patients who had their eyes removed and recorded correctly in the register.
Results: We selected 38 cases which represent 1.65 % of surgical activities in the Ophthalmology Department at CHU-JRA. The average age was 17.50. The sex ratio was 1.11. The 68.42% of our patients came from rural areas. The average consultation time is 25 days. Surgical indications were 28.95% in retinoblastoma. Evisceration was performed for 27 patients, enucleation for 10 patients and exenteration in 1 patient.
Discussion: The choice of the surgical technique depends on the indications of the surgery.
Conclusion: A good upbringing of the population and a good management of ocular pathologies can limit the mutilating surgery of the eyeball.

icone adobe Lire l'article (PDF)

-50% sur les téléchargements d'articles PDFjusqu'au 30 septembre 2018 sur les téléchargements d'articles PDF (Code promo sur votre compte)

Cet article est actuellement coté note (4,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1180 fois, téléchargé 81 fois et évalué 6 fois. 3 commentaires ont été postés à propos de cet article

  • Commentaire ajouté le 30/06/2017 par Monsieur Roland Ratavilahy (Antananarivo - Madagascar)

    Félicitations à l'équipe de Chirurgie Ophtalmologique du CHU HJRA: c'est une étude très intéressante et très sérieuse . Bravo!


  • Commentaire ajouté le 23/05/2018 par Docteur Jean De La Croix Rasolonjatovo (Toamasina, - Madagascar)

    Bonjour,
    J'aimerai savoir quand faut-il penser à la reconstruction esthétique après cette chirurgie.
    Pr Jean de la Croix. Toamasina Madagascar


  • Commentaire ajouté le 29/05/2018 par Monsieur Arkadit Jeandria NKODIA (Brazzaville - Congo)

    Merci à l'équipe pour la qualité de l'étude.


N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

Retour

Bonjour, si vous disposez d'un compte utilisateur APIDPM merci de vous identifier ou de créer votre compte.
Sinon, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM
.






Testez vos connaissances : Connaissez-vous le concept des 1000 premiers jours ? - Plus d'informations


Médecine d'Afrique Noire - Mensuel - ISSN 0465-4668 - Medline (en cours)

logo_apidpmAPIDPM © Copyright 2003-2018 - Tous droits réservés. Site réalisé et développé par APIDPM Santé tropicale.

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !