Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ?

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Nouvelles informations Valproate - Guide destiné aux professionnels de santé - Plus d'informations



Bibliothèque médicale

Fiches d'anti-infectieux : Aides à la prescription médicale 2018/2019 - Dr David Girard

Plus d'informations


Nouvelles informations Valproate

GUIDE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Nouvelles informations Valproate - Guide à destination des professionnels de santé

Plus d'informations


SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
APIDPM s'engage à vos côtés pour en faire la promotion. Demandez, dès maintenant, notre dossier de « Partenariat congrès APIDPM ».

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?
Contactez Nathalie qui étudiera vos propositions.

Contactez Nathalie


Accès direct

couverture_ost

couverture_mag

couverture_diam



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6507 - Juillet 2018 - pages 355-361

Docteur Finangnon Armand Wanvoegbe Evaluation de l’observance thérapeutique chez les diabétiques au Bénin note

Auteurs : F.A. Wanvoegbe, K.A. Agbodande, A. Alassani, A. Aviansou, J. Gninkoun, D. Amoussou-Guenou, F. Djrolo, M. Zannou, F. Houngbe - Bénin


Résumé

Introduction : Le diabète sucré est devenu un véritable problème de santé publique par sa prévalence sans cesse croissante et ses complications redoutables. Malgré les efforts dans la prise en charge des diabétiques, on remarque que le diabète n’est pas équilibré chez la majorité de nos patients. D’où l’importance de cette étude qui a pour objectif d’évaluer l’observance thérapeutique chez nos patients diabétiques au Bénin.
Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective et transversale. Les patients ont été recrutés dans deux centres (Cotonou et Porto-Novo) de prise charge du diabète. Il s’agit du Centre de dépistage, de traitement et de suivi des diabétiques "Banque d’Insuline" de Cotonou et du Service de médecine interne du Centre Hospitalier Universitaire Départemental de l’Ouémé-Plateau (CHUD-OP). Cette étude s’est déroulée sur une période de sept mois allant du 2 mars au 16 septembre 2015. L’observance thérapeutique a été évaluée grâce au questionnaire TEO de GIRERD. Seule l’observance médicamenteuse a été évaluée dans ce travail.
Résultats : Au cours de la période d’étude allant du 2 mars au 16 septembre 2015 soit une durée de 7 mois nous avons recruté 330 patients diabétiques. L’âge moyen des patients était de 54,67 ± 12,69 ans avec des extrêmes de 12 et 87 ans. Les femmes étaient majoritaires (70%), soit une sex-ratio de 0,43. Il y avait 97,0% de diabétiques de type 2 ; 1,8% de type 1 et 1,2 % de diabète secondaire. La majorité des patients (77%) avait un diabète déséquilibré (HbA1c ≥ 7%). Les diabétiques hypertendus représentaient 56,1% de la population d’étude. Seuls 9,1% des patients avaient une bonne observance thérapeutique selon le questionnaire de Girerd ; 71,2% avaient un minime problème d’observance ; et 19,7% avaient une mauvaise observance. Seuls le revenu mensuel, le type de diabète (le type 2) et l’hypertension artérielle étaient identifiés comme facteurs favorisant l’inobservance médicamenteuse chez nos patients diabétiques.
Conclusion : L’observance thérapeutique est mauvaise chez nos patients diabétiques. D’où l’importance de l’éducation thérapeutique au cours des consultations de diabétologie.

Summary
Evaluation of therapeutic adherence in diabetics in Benin

Background: Diabetes mellitus has become a real public health problem due to its ever-increasing prevalence and its complications. Despite the efforts in the care of diabetics, we note that diabetes is not balanced in the majority of our patients. Hence the importance of this study which aims to evaluate the therapeutic compliance in our diabetic patients in Benin.
Patients and methods: This is a prospective and cross-sectional study. Patients were recruited from two centers (Cotonou and Porto-Novo) to manage diabetes. This is the Center for Screening, Treatment and Follow-up of Diabetics of Cotonou (Insulin Center) and the Department of Internal Medicine of the University Teaching Hospital of Oueme-Plateau (UTH-OP). This study was conducted over a period of seven months from March 2nd to September 16th, 2015. Therapeutic compliance was assessed using the GIRERD TEO questionnaire. Only medication compliance has been evaluated in this work.
Results: During the study period from March 2nd to September 16th, 2015 (7 months) we recruited 330 diabetic patients. The mean age of patients was 54.67 ± 12.69 years with extremes of 12 and 87 years. Women were the majority (70%), a sex-ratio of 0.43. There were 97.0% of type 2 diabetics; 1.8% type 1 and 1.2% secondary diabetes. The majority of patients (77%) had unbalanced diabetes (HbA1c ≥ 7%). Hypertensive diabetics accounted for 56.1% of the study population. Only 9.1% of
patients had good adherence according to Girerd's questionnaire; 71.2% had a minimal compliance problem; and 19.7% had poor compliance. Only monthly income, type of diabetes (type 2) and high blood pressure were identified as factors contributing to drug non-compliance in our diabetic patients.
Conclusion: Therapeutic compliance is poor in our diabetic patients. Hence the importance of therapeutic education during diabetology consultations.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (3,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1669 fois, téléchargé 13 fois et évalué 4 fois. 1 commentaire a été posté à propos de cet article

Retour

Les avis sur cet article

Commentaire ajouté le 24/07/2018 par Docteur Heman Kabemba (Kalémie - RD Congo) photo

J'aime ces études qui mettent en lumière nos faiblesses et forces dans la prise en charge des malades. De la mise en évidence de nos faiblesses dépendront les soins de qualité. Merci aux auteurs.



N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Nouvelles informations Valproate - Guide destiné aux professionnels de santé - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !