Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Covid-19 et grossesse - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6709 - Août/Septembre 2020 - pages 491-496

Endocardite tricuspide à Staphylocoque aureus compliquée d’embolie pulmonaire septique chez une patiente porteuse de dispositif intra-utérin au CNHU-HKM, Cotonou Bénin note

Auteurs : P.M Adjagba, W. Gandji, M. Hounkponou, A. Sonou, S. Adjadohoun, J. Affeto, DM Houenassi - Bénin


Résumé

Les endocardites infectieuses (EI) du cœur droit sont rares et surviennent souvent sur terrain un particulier (toxicomanes, matériel du cœur droit...). Les auteurs rapportent un cas d’endocardite infectieuse sur valve tricuspide native, compliquée d’embolie pulmonaire septique chez une patiente de 30 ans porteuse d’un Dispositif Intra Utérin (DIU).
Cas clinique : Il s’agissait d’une patiente de 30 ans porteuse d’un Dispositif Inta-Utérin (DIU) depuis 5 ans, qui a présenté des douleurs pelviennes ayant motivé son retrait. La survenue secondaire d’une fièvre persistante, avec désaturation artériolaire en oxygène et condensation pulmonaire droite a fait suspecter une endocardite infectieuse avec embolisation septique pulmonaire. A l’échographie Doppler cardiaque trans-thoracique, on retrouvait sur la valve tricuspide native, une végétation de 22 mm de grand axe. L’angioscanner thoracique a confirmé l’embolie pulmonaire. Le staphylococcus aureus a été identifié sur les hémocultures. L’évolution a été favorable sous triple antibiothérapie orientée avec apyrexie soutenue, régression complète de l’hypoxie, et diminution de la taille de la végétation.
Conclusion : Le DIU est rarement rapporté comme facteurs de risque d’endocardite infectieuse. Une fièvre au long court survenant après manipulation de DIU doit attirer l’attention. La prévention passe par le suivi correct des porteurs de DIU afin éviter la survenue de l’EI tricuspide avec ses complications évolutives qui peuvent être dramatiques surtout dans un pays à revenu faible sans possibilité de locale de chirurgie cardiaque.

Summary
Tricuspid endocarditis with Staphylococcus aureus complicated by septic pulmonary embolism in a patient with an intrauterine contraceptive at the teaching hospital (CNHU-HKM), Cotonou Benin

Infectious endocarditis (IE) of the right heart is rare and often occurs under special conditions (drug addicts, right heart devices). The authors report a case of infectious endocarditis on a native tricuspid valve, complicated by septic pulmonary embolism in a 30-year-old patient with an intrauterine contraceptive.
Case report: This was a 30-year-old patient who had had an intrauterine contraceptive for 5 years and developed pelvic pain. The device was removed because of the pain. The device was removed because of the pain. Afterwards, a persistent fever with arteriolar oxygen desaturation and right lung condensation occurred, leading to suspicion of infectious endocarditis with pulmonary septic embolization. On cardiac Doppler ultrasound, vegetation measuring 22 mm was found on the native tricuspid valve. Chest computed Tomography (ct) confirmed pulmonary embolism. Staphylococcus aureus was identified on blood sample. The evolution was favourable under antibiotic therapy with sustained apyrexia, complete regression of hypoxia, and decrease in vegetation size.
Conclusion: Intrauterine contraceptive is rarely reported as a risk factor for infectious endocarditis. Prolonged fever occurring after handling intrauterine contraceptive should attract attention. Prevention requires proper follow-up of intrauterine contraceptive wearers to prevent the occurrence of Infectious endocarditis. Progressive complications can be dramatic, especially in a low-income country without the possibility of local cardiac surgery.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 576 fois, téléchargé 2 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Covid-19 et grossesse - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !