Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Prise en charge de l'HTA et du Diabète - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6710 - Octobre 2020 - pages 537-545

Docteur Aboudou Raïmi Kpossou Aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques et thérapeutiques du carcinome hépatocellulaire à Cotonou note

Auteurs : A.R. Kpossou, F.H.R. Gnangnon, F. Seidou, C.T.M. Hounsa, S. Adjadohoun, R.K. Vignon, C.N.M. Sokpon, Y. Imorou Souaïbou, D.G. Gbessi, J. Sehonou, N. Kodjoh - Bénin


Résumé

Introduction : Le Carcinome Hépato-Cellulaire (CHC) est le 4ème cancer le plus fréquent en Afrique sub-saharienne et son incidence est en augmentation. L’objectif de cette étude était de décrire les aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques et thérapeutiques du CHC dans deux centres hospitaliers à Cotonou.
Méthode : C’était une étude transversale, descriptive à recueil prospectif, effectuée de janvier 2015 à avril 2016. Elle avait inclus tous les cas de CHC suivis au service d’hépato-gastroentérologie du CNHU-HKM et à la Polyclinique Atinkanmey à Cotonou.
Résultats : Au total 46 cas de CHC étaient notés sur 1216 patients, soit une fréquence hospitalière de 3,6%. Pour les cas, la sex-ratio était de 3,2 et l’âge moyen de 53 ± 16,3 ans, avec deux pics : le premier entre 36 et 45 ans ; et le second entre 66 et 75 ans. L’hépatite B était la cause la plus fréquente (54,3%) suivie de l’hépatite C (32,6%) et de l’alcoolisme (21,7%). Il y avait une cirrhose chez 54,3% des patients. Les douleurs abdominales étaient le principal mode de découverte du CHC (37%). Plus de 95% des patients avaient un taux d’alphafœtoprotéine élevée et 64% des patients avaient des nodules hépatiques multiples à l’imagerie (la lésion principale dépassant 10 cm dans 2/3 des cas). Des métastases pulmonaires étaient notées dans 60% des cas. Plus de 50% des patients étaient à un stade C de la Barcelona Clinic Liver Cancer Classification (BCLC). Seulement deux patients (4,3%) avaient reçu une chirurgie curative, 23,9% des cas avaient reçu du sorafenib ; deux tiers des patients avaient reçu un traitement purement symptomatique. La moyenne de survie globale était de 3,1 mois.
Conclusion : Les hépatites virales B et C sont les principaux facteurs de risques du CHC dans notre étude. Une politique de lutte contre ces affections s’impose dans notre pays.

Summary
Epidemiological, clinical, paraclinical and therapeutic aspects of hepatocellular carcinoma in Cotonou

Introduction: HepatoCellular Carcinoma (HCC) is the fourth most common cancer in sub-Saharan Africa and its incidence is increasing. The aim of this study was to describe the epidemiological, clinical, paraclinical and therapeutic aspects of HCC in two hospitals in Cotonou.
Method: It was a prospective, cross-sectional, descriptive study, conducted from January 2015 to April 2016. It included all cases of HCC followed in the hepato-gastro-enterology department of CNHU-HKM and Polyclinic Atinkanmey in Cotonou.
Results: A total of 46 patients with HCC were noted in 1216 patients, a hospital frequency of 3.6%. For cases, the sex ratio was 3.2 and the mean age was 53 ± 16.3 years, with two peaks: 36 to 45 years and 66 to 75 years. Hepatitis B was the most common cause (54.3%) followed by hepatitis C (32.6%) and alcoholism (21.7%). There was cirrhosis in 54.3% of patients. There was cirrhosis in 54.3% of patients. Abdominal pain was the main mode of discovery of HCC (37%). More than 95% of patients had elevated alpha-fetoprotein, and 64% of patients had multiple liver nodules on imaging (the primary lesion exceeded 10 cm in 2/3 of the cases). Lung metastases were noted in 60% of cases. More than 50% of the patients were at stage C of the Barcelona Clinic Liver Cancer (BCLC) classification. Only two patients (4.3%) had received curative surgery, 23.9% had received sorafenib; two-thirds of the patients had received purely symptomatic treatment. The average overall survival was 3.1 months.
Conclusion: Viral hepatitis B and C are the main risk factors for HCC in our study. A policy of fighting against these affections is necessary in our country.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 639 fois, téléchargé 2 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Prise en charge de l'HTA et du Diabète - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !