Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Replay webinaire : Indications de l'utilisation des antispasmodiques en Gynécologie-Obstétrique - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 525-530

Docteur Aimable Habonimana Diabète et complications infectieuses : étude réalisée au Centre Hospitalier Universitaire de Kamenge à propos de 36 cas note

Auteurs : A. Habonimana, C. Gaturagi, F. Nsabiyumva, A. Iradukunda - Burundi


Résumé

Introduction : Le diabète est associé à un risque élevé d’infections surtout bactériennes. Ceci serait lié à l’effet néfaste de l’hyperglycémie sur l’immunité cellulaire. Ces infections sont greffées d’une lourde morbi-mortalité dans cette population. Le but de cette étude est de déterminer le profil clinique de la population diabétique étudiée, et de préciser les particularités épidémiologiques, cliniques et évolutives des infections diagnostiquées.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude transversale à visée descriptive et analytique portant sur 36 patients diabétiques (24 hommes et 12 femmes) admis dans les départements de médecine interne et de chirurgie du CHU de Kamenge pour complications infectieuses, réalisée sur la période du 1er avril au 30 juin 2020.
Résultats : L’âge moyen de nos patients était de 53,5 ± 14,7 ans. Quatorze patients étaient diabétiques de type 1 et vingt-deux avaient un diabète de type 2. La durée moyenne d’évolution du diabète était de 10,5 ans. Huit patients avaient un diabète inaugural découvert à l’occasion de la complication infectieuse. L’HbA1C moyenne était de 8,47 ± 0,82% avec des extrêmes de 7 et 10%. Les infections diagnostiquées étaient, dans l’ordre de taux décroissant de cas, pulmonaire dans 33,3%, cutanée dans 30,6%, urinaire dans 27,8%, digestive dans 13,9% et 13,9% de cas de paludisme. L’évolution a été bonne sous traitement antibiotique et/ou antipaludéen, associée au traitement antidiabétique pour la glycémie élevée. Néanmoins, une amputation a été réalisée chez un patient et un cas de décès a été enregistré.
Conclusion : Un diabète déséquilibré, le cas de tous nos patients, favorise l’apparition d’infections, et les infections intercurrentes peuvent décompenser le diabète. Une prévention basée sur le renforcement de l’éducation du patient diabétique ainsi qu’une prise en charge précoce et adaptée du patient infecté par une équipe multidisciplinaire, doivent être de rigueur.

Summary
Diabetes and infectious complications: A study of 36 cases at the Kamenge University Teaching Hospital

Introduction: Diabetes is associated with a high risk of infections, mainly bacterial. This is believed to be linked to the detrimental effect of hyperglycemia on cellular immunity. These infections are grafted with a heavy morbidity and mortality in this population. The aim of this study is to determine the clinical profile of the diabetic population studied, and to specify the epidemiological, clinical and evolutionary characteristics of the diagnosed infections.
Patients and methods: This is a cross-sectional descriptive and analytical study on 36 diabetic
patients (24 men and 12 women) admitted to the internal medicine and surgery departments of the Kamenge UTH for infectious complications, carried out on the period from April 1st to June 30th, 2020.
Results: The mean age of our patients was 53.5 ± 14.7 years. Fourteen patients had type 1 diabetes and twenty-two had type 2 diabetes. The mean duration of diabetes was 10.5 years. Eight patients had inaugural diabetes discovered during the infectious complication. The mean HbA1C was 8.47 ± 0.82% with extremes of 7 and 10%. The diagnosed infections were, in order of decreasing rate of cases, pulmonary in 33.3%, skin in 30.6%, urinary in 27.8%, digestive in 13.9% and 13.9% of cases of malaria. The outcome was good under antibiotic and/or anti-malaria treatment, combined with anti-diabetic treatment for high blood sugar. Nevertheless, an amputation was performed in one patient and a case of death was recorded.
Conclusion: Unbalanced diabetes, the case of all our patients, promotes the development of infections, and intercurrent infections can decompensate diabetes. A prevention based on strengthening the education of the diabetic patient as well as early and appropriate management of the infected patient by a multidisciplinary team must be essential.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1526 fois, téléchargé 3 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Replay webinaire : Indications de l'utilisation des antispasmodiques en Gynécologie-Obstétrique - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !