Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Webinaire - Nouveautés sur la Bilastine en Allergologie Pédiatrique : les enfants ne sont pas de petits adultes ! - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6904 - Avril 2022 - pages 211-219

Docteur Kiswendsida Thierry Guiguemde Lutte contre le paludisme en Afrique. Impact de la stratégie de détection active des cas pour l’élimination du paludisme note

Auteurs : K.T. Guiguemde, Y. Dieye, I.A. Manga, G. Dieng Sow, M. Diop, T. Souane, R.C. Kouly Tine, B. Faye - Sénégal


Résumé

Introduction : La plus grande part de la mortalité palustre est enregistré dans les pays africains qui continuent de développer des stratégies pour contrôler le paludisme et parvenir un jour à son élimination. L’élimination du paludisme nécessite un traitement adéquat de tous les cas identifiés par des méthodes de diagnostic. En 2016, le Programme national de lutte contre le paludisme du Sénégal a mis en place une stratégie d’investigation, de détection active et de notification via le système de surveillance national des cas de paludisme. Cette étude a pour but d’évaluer l’impact de la détection active des cas sur la lutte contre le paludisme.
Patients et méthodes : Une étude transversale descriptive a été menée dans les régions de Saint-Louis et de Matam au nord du Sénégal entre juillet 2016 et décembre 2017 couvrant neuf (9) districts de santé. Les cas étaient identifiés à partir de tests de diagnostic rapide. La détection active des cas a été faite par l’investigation dans les ménages des cas-index et dans les concessions voisines.
Résultats : Près de 5 840 cas de paludisme ont été diagnostiqués, dont 34,2% de détection passive et 65,8% cas de détection active. Les patients âgés de 5 à 15 ans (33%) étaient plus susceptibles d’avoir le paludisme, et les hommes étaient plus représentés (65%). Les districts de Saint-Louis et de Kanel ont enregistré les plus grands nombres de cas dans la région concernée. Les mouvements des populations ont constitué un facteur de risque dans la transmission du paludisme. Dans l’ensemble des cas identifiés, 566 ont eu des notions de voyage en zone d’endémie et 36 étaient des transhumants.
Conclusion : La stratégie d’’investigation et de détection active des cas de paludisme apporte nette affinité dans le sondage des personnes porteuses du parasite et permet de réduire considérablement le niveau de transmission du paludisme. Elle permet la détection des sujets asymptomatiques et évite l’aggravation clinique et la mortalité palustre. Afin de réduire la transmission du parasite au moustique dans cette zone de faible transmission, il est important de détecter et traiter tous les porteurs du parasite. La détection active des cas a permis de souligner un facteur de maintien de la transmission du paludisme par les voyageurs et la transhumance. Le développement d’une stratégie de gestion et de contrôle de ces cas est nécessaire pour parvenir à l’élimination.

Summary
Malaria control in Africa: Impact of the active case detection strategy for malaria elimination

Background: The largest share of malaria mortality is recorded in African countries which continue to develop strategies to control malaria and eventually achieve elimination. Elimination of malaria requires adequate treatment of all cases identified by diagnostic methods. In 2016, Senegal’s National Malaria Control Program implemented a strategy of investigation, active detection, and notification through the national malaria case surveillance system. The purpose of this study is to assess the impact of active case detection on the fight against malaria.
Patients and methods: A descriptive cross-sectional study was carried out in the regions of Saint-Louis and Matam in northern Senegal between July 2016 and December 2017 covering nine (9) health districts. The cases were identified from rapid diagnostic tests. Active case detection was carried out by investigating the households of the index cases and in neighboring concessions.
Results: Almost 5,840 cases of malaria were diagnosed, of which 34.2% were passive detection and 65.8% were active detection. Patients aged 5 to 15 years (33%) were more likely to have malaria, and men were more represented (65%). The districts of Saint-Louis and Kanel recorded the highest numbers of cases in the affected region. Population movements have been a risk factor in the transmission of malaria. In all of the cases identified, 566 had travel stories to an endemic area and 36 were transhumant.
Conclusion: The strategy of investigation and active detection of malaria cases brings clear affinity in the survey of people carrying the parasite and makes it possible to considerably reduce the level of malaria transmission. It allows the detection of asymptomatic subjects and avoids clinical worsening and malaria mortality. In order to reduce the transmission of the parasite to the mosquito in this area of low transmission, it is important to detect and treat all carriers of the parasite. The active detection of cases has made it possible to underline a factor of maintenance of the transmission of malaria by travelers and transhumance. The development of a strategy for the management and control of these cases is necessary to achieve elimination.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1176 fois, téléchargé 6 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Webinaire - Nouveautés sur la Bilastine en Allergologie Pédiatrique : les enfants ne sont pas de petits adultes ! - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !