Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Prise en charge de l'eczéma atopique en Afrique subsaharienne - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6904 - Avril 2022 - pages 233-242

Docteur Idrissa Basse Péricardites avec épanchement liquidien chez les enfants au CHU de Dakar. Epidémiologie et diagnostic note

Auteurs : I. Basse, L. Thiam, D. Boiro, A. A. Ndongo, N. Seck, A. Sow, A.L. Fall, K. Diew, N. Ndiaye, D. Obambi, N.R. Diagne Gueye, O. Ndiaye - Sénégal


Résumé

Introduction : La péricardite est une inflammation des deux feuillets du péricarde associée ou non à un épanchement péricardique. Sa fréquence est estimée à 7% de la maladie cardiovasculaire en Afrique. Très peu d’études ont été consacrées aux péricardites chez l’enfant. Ce qui justifie ce travail, dont le but était de décrire le profil épidémiologique et la démarche diagnostique des péricardites avec épanchement liquidien dans un centre hospitalier de niveau 3 à Dakar.
Matériel et méthode : Etude transversale, descriptive, menée du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2016, concernait les enfants âgés de 1 mois à 15 ans atteints de péricardite avec épanchement liquidien confirmée par une échographie cardiaque. Les données ont été saisies et analysées à l’aide du logiciel sphinx (v5) et Microsoft office Excel 2010 et 2013 sous Windows 7 et 8. Les variables quantitatives ont été analysées en déterminant le maximum, le minimum, la moyenne et l’écart-type. Alors que les variables qualitatives ont été analysées en déterminant la fréquence et le pourcentage. Les histogrammes et les figures ont été réalisés sur Microsoft office Excel 2010 et 2013.
Résultats : La prévalence hospitalière était de 0,15% avec une prévalence sur l’ensemble des pathologies cardiovasculaires de 5,23%. Le sex-ratio était de 1,6. La moyenne d’âge était de 6,4 ans. Les infections récentes étaient les antécédents pathologiques les plus fréquents avec 20% des cas. Les motifs d’admissions les plus fréquents étaient dominés par la fièvre avec 69% des cas suivie de la détresse respiratoire avec 65% des cas. La tachycardie et l’assourdissement des bruits du cœur représentaient respectivement 83% et 56% des cas. L’hyperleucocytose était retrouvée dans 57% des cas, ainsi qu’une anémie dans 59% des cas. La radiographie du thorax de face montrait une cardiomégalie dans 74% des cas dont 9% avec aspect en calebasse. L’épanchement péricardique était de moyenne abondance dans 43% des cas ; la localisation était circonférentielle dans 56% des cas. La présence de fibrine était notée chez 18,51% des patients ainsi qu’une compression des cavités cardiaques droites dans 11% des cas. L’étiologie la plus fréquente était bactérienne à germe banal avec 16 cas, soit 30%. L’étude bactériologique avait permis d’isoler le Staphylocoque doré dans 3 cas soit 15% et le Streptococcus pneumoniae dans un cas soit 5%. Le drainage chirurgical a été réalisé chez 20 patients soit 37%. L’évolution était favorable dans 83% des cas. La mortalité était de 4%.
Conclusion : La péricardite liquidienne de l’enfant est une pathologie rare mais grave. Un diagnostic précoce est essentiel pour éviter toute complication majeure. L’échocardiographie reste l’examen d’imagerie de première intention pour le diagnostic. Le traitement, l’évolution ainsi que son pronostic dépendent de ses étiologies.

Summary
Pericarditis with fluid exhaust in children at Dakar UTH: epidemiology and diagnosis

Introduction: Pericarditis is an inflammation of the two layers of the pericardium associated or not with a pericardial effusion. Its frequency is estimated at 7% of cardiovascular disease in Africa. Very few studies have been devoted to pericarditis in children. The aim of this work was to describe the epidemiological profile and diagnostic approach of pericarditis with fluid effusion in a Level 3 hospital in Dakar.
Material and method: It is a descriptive, cross-sectional study, carried out from January 1st 2010 to December 31st, 2016, concerned children aged between 1 month and 15 years suffering from pericarditis with effusion of fluid confirmed by cardiac ultrasound. The data were entered and analyzed using sphinx (v5) software and Microsoft office Excel 2010 and 2013 under Windows 7 and 8. Quantitative variables were analyzed by determining the maximum, minimum, mean and standard deviation. The qualitative variables were analyzed by determining the frequency and percentage. The histograms and figures were made on Microsoft office Excel 2010 and 2013.
Results: Hospital prevalence of pericarditis was 0.15% and the prevalence of all cardiovascular pathologies was 5.23%. The sex ratio was 1.6. The average age was 6.4 years. The most frequent pathological antecedents were recent infections with 20% of cases. The most frequent reasons for admission were dominated by fever with 69% of cases, followed by respiratory distress with 65% of cases. Tachycardia and muffled heart sounds accounted for 83% and 56% of cases respectively. Hyperleukocytosis was found in 57% of cases, as well as anemia in 59% of cases. The standard chest X-ray showed cardiomegaly in 74% of cases, 9% of which had a gourd-like appearance. Pericardial effusion was of average abundance in 43% of cases; the location was circumferential in 56% of cases. The presence of fibrin was noted in 18.51% of patients and compression of the right cardiac cavities in 11% of cases. The most frequent etiology was common bacterial germ with 16 cases, i.e. 30%. The bacteriological study had allowed the isolation of Staphylococcus aureus in 3 cases, i.e. 15%, and Streptococcus pneumoniae in one case, i.e. 5%. Surgical drainage was carried out on 20 patients, i.e. 37%. The evolution was favorable in 83% of cases. Mortality was 4%.
Conclusion: Fluid pericarditis in children is a rare but serious pathology. An early diagnosis is essential to avoid any major complication. Echocardiography remains the first-line imaging examination for diagnosis. The treatment, evolution and prognosis depend on the etiology of the disease.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1108 fois, téléchargé 4 fois et évalué 1 fois. 1 commentaire a été posté à propos de cet article

Retour

Les avis sur cet article

Commentaire ajouté le 29/04/2022 par Docteur Idrissa Basse (Dakar - Sénégal) photo

Très bon article à lire attentivement pour améliorer la recherche étiologique des péricardites chez l'enfant



N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Prise en charge de l'eczéma atopique en Afrique subsaharienne - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !