Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ?

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations



Connaissez-vous les produits Strides Pharma ?

Connaissez-vous les produits Strides Pharma ? Plus d'informations

Plus d'informations


Nouvelles informations Valproate

GUIDE À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Nouvelles informations Valproate - Guide à destination des professionnels de santé

Plus d'informations


Bibliothèque médicale

Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


Offres - partenariat / expertise

SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
Demandez, dès maintenant, votre dossier de Partenariat congrès APIDPM.

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?

Contactez Nathalie




Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6605 - Mai 2019 - pages 261-266

Pronostic des leucémies aiguës lymphoblastiques de l’enfant à Abidjan, Côte d’Ivoire note

Auteurs : G.L.S. Couitchere, Y.N. Atimere, L. Zaho, S.J Enoh, B.J. Danho-Kakou - Côte d'Ivoire


Résumé

Introduction : Les Leucémies Aiguës Lymphoblastiques (LAL) sont des cancers fréquents chez l’enfant. Il existe peu d’études consacrées aux LAL de l'enfant en Afrique subsaharienne. Cette étude a pour objectif de décrire les caractéristiques cliniques, biologiques et évolutives des LAL de l'enfant.
Méthodes : Il s'agissait d'une étude rétrospective sur dossiers d’enfants âgés de 0 à 15 ans, hospitalisés du 1er novembre 2009 au 31 octobre 2017 dans l'unité d'oncologie pédiatrique du Centre Hospitalier Universitaire de Treichville (Côte d’Ivoire), traités selon le protocole du Groupe Franco-Africain d'Oncologie Pédiatrique (GFAOP).
Résultats : Au total, trente-deux cas de LAL ont été inclus. L'âge médian des patients était de 7 ans ± 5 ans et le sex-ratio de 2,3. Le délai diagnostique médian était de 3 mois. La fièvre (71,9%) et les adénopathies (62,5%) étaient les principaux signes d'appel. Le syndrome tumoral et l'insuffisance médullaire étaient présents respectivement dans 87,5% des cas et 96,9% des cas. Le taux médian de leucocytes était de 240,5 103 ± 434,4/mm3 (extrêmes : 2. 103 et 1627. 103). Sur les 21 patients traités, 10 étaient en rémission complète et la survie sans évènement à 1 an était de 10%. Les complications du traitement étaient dominées par les infections (9 cas) et l’aplasie médullaire (8 cas).
Conclusion : La survie de nos patients sera améliorée par un diagnostic précoce, des soins de support de qualité et un meilleur suivi.

Summary
Prognosis of acute lymphoblastic leukemia in children in Abidjan (Côte d’Ivoire)

Introduction: Acute Lymphoblastic Leukemias (ALL) are common cancers in children. There are few studies on child ALL in sub-Saharan Africa. This study aims to describe the clinical and biological characteristics and prognosis of the child's ALL.
Methods: This was a retrospective study of records of children aged 0 to 15 years, hospitalized from November 1st 2009 to October 31, 2017 in the pediatric oncology unit of the University Hospital of Treichville (Ivory Coast), treated according to the protocol of the Franco-African Group of Pediatric Oncology (GFAOP).
Results: A total of thirty-two cases of ALL were included. The median age of the patients was 7 ± 5 years and the sex ratio was 2.3. The median time to diagnosis was 3 months. Fever (71.9%) and lymphadenopathy (62.5%) were the main signs of appeal. Tumor syndrome and bone marrow failure were present in 87.5% of cases and 96.9% of cases, respectively. The median leukocyte rate was 240,5 103 ± 434,4/mm3 (range: 2. 103 et 1627. 103). Of the 21 patients treated, 10 were in complete remission and the event-free survival at 1 year was 10%. Complications of treatment were dominated by infections (9 cases) and aplastic anemia (8 cases).
Conclusion: The survival of our patients will be improved by early diagnosis, quality of care and support better monitoring.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 357 fois, téléchargé 16 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !