Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone


Biogaran - Webinaire : Etat de l'art de l'HBPM et prise en charge du cancer de la prostate - Plus d'informations



Hors série

couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA


Installez le DIAM sur votre téléphone en 30 secondes chrono

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !

Tuto / Comment ajouter l'appli* DIAM à votre téléphone



Archives / Consultation d'articles


Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6711 - Novembre 2020 - pages 617-620

Docteur Kévin Dyatta Mayombo Hernie d’Amyand : difficulté diagnostique et traitement chirurgical d’une entité clinique rare note

Auteurs : K. Dyatta Mayombo, Nguele Ndjota, F.C.A. Mbana Boukoulou, Y.M. Mpira, S. Ipouka Doussiemou, L.S. Bayonne Manou, F.K Diallo Owono, F. Ondo N’Dong - Gabon


Résumé

Introduction : La hernie d’Amyand est une entité qui correspond à la présence de l’appendice normal, inflammé ou perforé, dans un sac herniaire inguinal. Les auteurs rapportent ce cas rare de hernie d’Amyand opéré au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville au Gabon.
Patient et observation : Mr KM, âgé de 70 ans, consultait pour grosse bourse douloureuse évoluant depuis 3 jours. Le diagnostic de hernie inguino-scrotale droite étranglée d’indication chirurgicale était retenu. Le bilan objectivait une hyperleucocytose à 10500/mm3 à polynucléaires neutrophiles. En per opératoire, par voie inguinale droite, on objectivait la présence du caeco-appendice et une partie du colon ascendant, d’une corne vésicale et de plus de la moitié des anses grêles. On retrouvait un appendice inflammatoire, augmenté de volume, mesurant 140 mm de long et 13 mm de diamètre avec des fausses membranes et recouvert par les anses. Il n’y avait pas de souffrance digestive ischémique. Le diagnostic d’appendicite herniaire de Claudius Amyand était posé. Après appendicectomie et réintégration du contenu, une pariétoraphie selon Mac Vay était réalisée. L’examen histologique objectivait un infiltrat inflammatoire muqueux avec des polynucléaires confirmant l’appendicite aiguë. L’évolution était marquée par une inflammation scrotale à J2 traitée par antiinflammatoire non-stéroïdiens. La résorption de l’œdème intervenait à J18.
Conclusion : La hernie d’Amyand est une entité clinique rare dont le diagnostic est souvent per opératoire. Le traitement repose sur l’appendicectomie et la réparation herniaire pariétale. Le pronostic est en général favorable.

Summary
Amyand's hernia: diagnostic difficulty and surgical treatment of a rare clinical entity

Introduction: The Amyand hernia is an entity that corresponds to the presence of the normal, inflamed or perforated appendix in an inguinal herniary sac. The authors report this rare case of Amyand’s hernia operated at the University Hospital center of Libreville in Gabon.
Patient and observation: KM, 70 years old, had been consulting for a large painful purse for 3 days. The diagnosis of surgically strangled right inguinoscrotal hernia was retained. The balance objected to hyper leucocytosis at 10500/mm3 to polynuclear neutrophils. In per operative, by right inguinal, the presence of the caeco-appendix and part of the ascending colon, a bladder horn and more than half of the small handles were objected to. There was an inflammatory appendage, increased in volume, measuring 140 mm long and 13 mm in diameter with false membranes and covered by the handles. There was no ischemic digestive suffering. Claudius Amyand was diagnosed with herniary appendicitis. After appendectomy and reintegration of the contents, a parietoraphy according to Mac Vay was performed. Histological examination revealed to a mucous inflammatory infiltrate with polynuclear confirming acute appendicitis. The evolution was marked by scrotal inflammation at J2 treated with non-steroidal anti-inflammatory. The resorption of edema occurred at J18.
Conclusion: Amyand’s hernia is a rare clinical entity whose diagnosis is often intraoperative. Treatment is based on appendectomy and parietal hernia repair. The prognosis is generally favourable.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique noire électronique.
Il a été consulté 1085 fois, téléchargé 2 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Biogaran - Webinaire : Etat de l'art de l'HBPM et prise en charge du cancer de la prostate - Plus d'informations


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !