Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription | Go to english website EN website


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Odonto-stomatologie Tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine


Odonto-Stomatologie Tropicale



Bibliothèque médicale

Retrouvez toutes les revues APIDPM et découvrez les offres d'abonnement sur APIDPM le kiosque

Vous souhaitez vous abonner à Odonto-Stomatologie Tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


Offres - partenariat / expertise

SPONSORING
APIDPM s'engage à vos côtés

Vous organisez un congrès médical en Afrique ?
Demandez, dès maintenant, notre dossier de Partenariat congrès APIDPM.

Plus d'informations


COMITE DE LECTURE
Une expertise à partager ?

Vous avez une expertise dans un domaine précis et souhaitez apporter votre expérience et aider nos auteurs à publier de meilleurs articles ?

Contactez Nathalie


Archives / Consultation d'articles


Publié en Anglais dans Odonto-Stomatologie Tropicale Volume 45 - Juin 2022 pages 43-52

Evaluation des facteurs affectant les taux de décollement des bagues collées avec deux systèmes de collage orthodontique dans une population nigériane Evaluation des facteurs affectant les taux de décollement des bagues collées avec deux systèmes de collage orthodontique dans une population nigériane est évalué 2,5 étoiles par les abonnés Odonto-Stomatologie Tropicale électronique

Auteurs : C.M. Ogbonna, O. O. DaCosta, I. L. Utomi, M. C. Isiekwe - Nigéria


Résumé

Contexte : Le décollement de bagues est une situation contrariante pour les orthodontistes et leurs patients. Les bagues doivent idéalement rester sur les dents jusqu’à la fin du traitement orthodontique. Lorsque les bagues ne tiennent pas, la durée et le coût du traitement augmentent, tandis que le patient et les orthodontistes sont découragés. Cette étude a évalué l’influence du type de dent, de l’âge, du régime alimentaire et de la malocclusion sur le taux de défaillance des bagues.
Méthodologie : Neuf cent cinquante-quatre bagues Dentaurum Equilibrum 2® ont été collées sur cinquante sujets fréquentant la clinique d’orthodontie du département de santé dentaire infantile du Centre Hospitalier Universitaire de Lagos. Il s’agissait d’un essai clinique contrôlé et randomisé avec une configuration de bouche divisée dans laquelle chaque patient s’est vu attribuer au hasard les deux systèmes de collage pour chaque quadrant de la bouche. Les taux de décollement des bagues ont été enregistrés à 6 semaines, 12 semaines, 18 semaines et 6 mois pour chaque patient.
Résultats : Le taux d’échec global était de 9,3% ; 15,3% pour l’apprêt auto-mordançant et 3,4% pour le système conventionnel. Les incisives latérales maxillaires présentaient le taux d’échec le plus élevé (18,8%), tandis que la canine mandibulaire était la moins susceptible de décollement (2,1%). La mastication de viande a montré une association statistiquement significative avec les taux de décollement des bagues (p = 0,014). Le risque de défaillance des bagues était doublé chez les individus de la tranche d’âge 15-18 ans (p = 0,021). La malocclusion n’a pas affecté le taux d’échec des bagues.
Conclusion : Les taux de décollement des bagues étaient significativement plus élevés lors de l’utilisation de l’apprêt automordançant, chez les adolescents et lors de la consommation de bœuf/poulet.

Abstract
Evaluation of the factors affecting the bracket failure rates of brackets bonded with two orthodontic bonding systems in a Nigerian population

Background: Bracket failure is a frustrating situation to the orthodontists and their patients. Brackets should ideally remain on the teeth till the end of orthodontic treatment. When bracket failure occurs, treatment time and cost increases while the patient and the orthodontists get burnt out. This study evaluated the influence of tooth type, age, diet and malocclusion on bracket failure rates.
Methodology: Nine hundred and fifty-four Dentaurum Equilibrum 2® brackets were bonded in fifty subjects attending the Orthodontic clinic of the Child Dental Health Department, Lagos University
Teaching Hospital. The study was a randomized controlled clinical trial with split mouth design in which each patient was randomly allocated the two bonding systems for each quadrant of the mouth. The bracket failure rates were recorded at 6 weeks, 12 weeks, 18 weeks and 6 months for each patient.
Results: The overall failure rate was 9.3%; 15.3% for self-etching primer (SEP) and 3.4% for conventional system. The maxillary lateral incisors had the highest bracket failure rates (18.8%), while the mandibular canine was least likely to fail (2.1%). Meat chewing showed a statistically significant association with bracket failure rates (p = 0.014). The risk of bracket failure was doubled among individuals within the 15-18 years old age group (p = 0.021). Malocclusion did not affect bracket failure rates.
Conclusion: Bracket failure rates were significantly higher when using the self-etching primer, among adolescents and during consumption of beef/chicken.

icone adobe 

Cet article est actuellement coté note (2,5 étoiles) par les abonnés de Odonto-Stomatologie Tropicale électronique.
Il a été consulté 940 fois, téléchargé 13 fois et évalué 2 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?





Odonto-Stomatologie Tropicale


CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation

 

Publier

Actualités

Partenariats


  • Odonto-Stomatologie Tropicale
    Trimestriel - ISSN 0251-172X
    Medline (NLM ID: 8103679)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !