Santé tropicale en Centrafrique - Le guide de la médecine et de la santé en Centrafrique


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Centrafrique > Revue de presse

Revue de presse

L’épidémie de rougeole menace Bangui - 22/05/2013 - Remastpca - CentrafriqueEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les enfants de 5 mois en plus sont menacés par l’épidémie de rougeole. Plusieurs cas de cette épidémie ont été confirmés par l’institut Pasteur de Bangui. Cette situation a conduit les autorités du pays et les partenaires à organiser une campagne de riposte du 22 au 26 mai 2013. Selon les organisateurs, la campagne est couplée avec l’administration de vitamine A pour les enfants de 6 à 59 mois et du déparasitage à l’Albendazol pour les enfants de 12 à 59 mois.

C’est pour prévenir cette épidémie que le ministère de santé publique, de la population et de la lutte contre le VIH/Sida, avec le soutien de l’Unicef, de l’OMS, de la Croix-Rouge centrafricaine que la ville de Bangui connaitra la riposte contre cette épidémie. L’objectif visé par les organisateurs est de vacciner 124.176 enfants de 6 à 59 mois contre la rougeole, d’administrer 124.176 enfants de 6 à 59 mois en vitamine A et de déparasiter 110.201 enfants de 12 à 59 mois avec l’Albendazol. Depuis la fin de l’année 2012, la République Centrafricaine est menacée par l’épidémie de rougeole. Selon les données officielles, cette pandémie a touché 49% des enfants en 2011. Cependant, la couverture vaccinale a atteint 63%, selon le Dr. Thomas D’Aquin du service de lutte contre cette maladie. Ce qui nécessite une action urgente sur toute l’étendue du territoire afin d’éradiquer cette épidémie. Notons que la rougeole est une maladie virale grave extrêmement contagieuse. Le virus vecteur de la contamination se développe dans les cellules qui bordent le pharynx et les poumons. Cette maladie est l’une des causes du décès des jeunes enfants dans le monde. En 2011, 158.000 cas de décès par la rougeole ont été recensé par l’OMS, soit 420 décès par jour parmi lesquels 95% de décès se produit dans les pays à faible revenu où les infrastructures sanitaires sont déficientes. Par ailleurs, grâce à l’intensification de la vaccination anti rougeoleuse, les décès dans le monde ont chuté de 71% entre 2000 à 2011. Pour le moment, seul la vaccination systématique des enfants contre la rougeole est la stratégie de la santé publique essentielle qui permet de réduire le nombre de décès par rougeole. La campagne de vaccination qui s’ouvre du 22 au 26 mai est effectuée dans les centres de santé et dans certains sites temporaires de vaccination.

Fridolin

Lire l'article original

Plus d'articles Centrafricains - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CentrafriqueSanté tropicale en Centrafrique
Le guide de la médecine et de la santé en Centrafrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !