Santé tropicale en Centrafrique - Le guide de la médecine et de la santé en Centrafrique


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Centrafrique > Revue de presse

Revue de presse

La RCA en guerre contre la poliomyélite - 31/03/2009 - leconfident.net - CentrafriqueEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Eradiquer le polio virus sauvage sur toute l’étendue du territoire centrafricain, tel est l’objectif de la campagne de vaccination que le gouvernement projette lancer très prochainement, du 3 au 5 avril 2009. La lutte pour bouter la poliomyélite hors de la République Centrafricaine est désormais au centre des préoccupations des autorités sanitaires. Ce combat se justifie, à en croire ces autorités, par la découverte ces derniers mois de trois cas de polio virus sauvage dans l’Ouham, à Bangui ainsi que dans la Ouaka. Ce qui sous tend, selon les autorités sanitaires, que le virus de la poliomyélite est toujours en circulation dans le pays.

La circulation de polio virus dans le pays est le fait des difficultés éprouvées dans la lutte que mène la République Centrafricaine contre cette maladie. Pour mémoire, la poliomyélite est une maladie qui rend les enfants paralytiques. Le polio-virus sauvage est le type de virus qui entraîne souvent la paralysie chez ses victimes. Pour les autorités sanitaires de Centrafrique, l’on constate ces derniers temps un désintéressement des mères centrafricaines à faire vacciner leurs enfants contre le polio virus. C’est parce que les mères refusent de se présenter avec tous les enfants à la campagne de vaccination qu’on découvre encore des cas de polio virus dans le pays.

La maladie de la poliomyélite, selon le Directeur du Programme élargi de vaccination, Dr. Rock Ouambita Mabo, se contracte par l’utilisation des mains sales. Car, le virus est déposé dans les déchets de celui qui le porte dans son corps. Revenant à la résurgence du polio virus sauvage, l’orateur a expliqué qu’elle provient du problème de bonne préparation des campagnes précédentes, du message approprié qui n’est pas prononcé pour convaincre toutes les mères à présenter leurs enfants à la vaccination. Il ne faut pas perdre également de vue la circulation des populations. Pour cela, la stratégie de mobilisation de la communauté se présente comme une alternative pour arrêter la circulation du polio virus sauvage en République Centrafricaine.

Un appel pressant est lancé à cet effet à toutes les mères afin de présenter leurs enfants à la prochaine campagne de vaccination pour arrêter la circulation du polio virus sauvage dans le pays. L’éradication de ce virus permettra à la République Centrafricaine d’obtenir sa lettre d’or dans la lutte contre la poliomyélite.

M.J. Poubalandji

Lire l'article original

Plus d'articles Centrafricains - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CentrafriqueSanté tropicale en Centrafrique
Le guide de la médecine et de la santé en Centrafrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !