Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Man : remise en état de 11 dispensaires ruraux - 16/02/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le dispensaire rural de Tiény-Séably, dans la sous-préfecture de Facobly, pillé, saccagé et abandonné pour cause de guerre en 2003 est de nouveau fonctionnel. Les travaux de réhabilitation et d’équipement ont été réalisés par la Caritas du diocèse de Man. Il s’agit de la réfection des portes, fenêtres, murs, du sol du bâtiment principal et du logement de l’infirmier. Le tout financé par l’Union européenne. La cérémonie de remise officielle des clefs de cet édifice sanitaire s’est effectuée récemment. En présence des notables, chefs traditionnels, du coordonnateur principal des actions de la Caritas, M. Pierre Efoé, du représentant pays de l’Union européenne, M. Didier Gbohou, du directeur départemental de la santé de Kouibly, M. Zoni Kouakeu Patrice et du sous-préfet de Facobly, M. Obou Bokolo.

Le centre de santé de Tiény-Séably est la première tranche d’une série de 11 dispensaires ruraux à réhabiliter par la Caritas dans les départements de Kouibly et Man. Des travaux de réhabilitation et d’équipement en matériel médical de première nécessité entièrement financés par l’Union européenne à hauteur de 104 millions de FCFA.

Au cours de cette cérémonie, M. André Bracher, le nouvel infirmier, et les membres du Coges-santé dirigé par M. Moïse Sibi, ont été présentés à la population et au sous- préfet de Facobly.

Aux responsables du Coges, M. Obou Bokolo a demandé une gestion rationnelle des biens et des fonds du dispensaire. Il a en outre mis en garde contre toute tentative de détournement des fonds du Coges.

«On ne vient pas au Coges pour se servir. Mais pour servir les siens dans la plus grande transparence et avec un esprit de bénévolat», a-il indiqué.

Par Honoré Droh

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !