Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les maladies artérielles et cardiovasculaires : la ligue ivoirienne s’attaque à l’hypertension - 09/03/2010 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La ligue ivoirienne de lutte contre l’hypertension artérielle, LICH, une ONG présidée par Docteur Laubhouet koffi, décide de s’attaquer désormais à l’hypertension artérielle, à travers la Côte d’Ivoire. C’est dans le cadre de cette mission qu’elle a organisée le samedi dernier à l’église des assemblées de Dieu de Yopougon, une séance de dépistage gratuite en faveur de la population de ladite commune, en vue d’une prise en charge précoce. Plusieurs patients ont bénéficié des soins et de conseils gratuits après les séances de dépistage.

L’objectif recherché selon elle, étant de contribuer à l’amélioration de la santé cardiovasculaire des populations vivant en côte d’ivoire, par des actions de prévention contre l’hypertension et les maladies cardiovasculaires. “Notre ONG a décidé de réagir. C’est pourquoi elle reste ouverte à toutes les bonnes volontés. Que ce soit des particuliers, des organisations associations, ou des entreprises”, a déclaré Dr. Laubhouet Koffi. Estimant que c’est ensemble qu’une lutte plus efficace peut être menée contre ce fléau.
A l’en croire, l’hypertension à atteint une proportion inquiétante avec un taux de prévalence de 21% dans la région des lagunes. Elle représente 40 à 60% de tous les motifs de consultations et 36 à 44% des motifs d’hospitalisations.

Toujours selon le Docteur Laubhouet Koffi, 10% des décès cardiovasculaires sont attribués à l’hypertension. Raison pour laquelle elle a lancé un appel à toutes les personnes de bonne volonté à se joindre à sa structure, afin de mieux appuyer toutes les actions de lutte contre les maladies cardiovasculaires.

Etienne Ban (etienneban@yahoo.fr)

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !