Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Protection de la mère et de l’enfant : le HCR réhabilite la PMI de Guiglo - 29/03/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (UNHCR) section Côte d’ivoire a procédé, le 25 mars dernier, à la remise du Centre de protection materno-infantile (PMI) aux populations du département de Guiglo. C’est un bâtiment entièrement rénové et équipé qu’a réceptionné le Directeur départemental de la Santé de Guiglo, des mains du représentant résident de l’organisation, M. Jacques Franquin.

Quinze millions six cent cinq mille six cent soixante dix-sept francs CFA ont été nécessaire à la reconstruction et à l’équipement du Centre de protection maternelle et intantile (Pmi); lequel centre est composé de six bureaux, une salle de garde, une salle de pansement, une salle de mise en observation, une salle de démonstration diététique, et un laboratoire.

La réhabilitation de ce bâtiment visait trois objectifs, a fait savoir, le représentant du HCR en Côte d’Ivoire. A savoir, développer les activités de Prévention de transmission mère-enfant (Ptme) ; offrir à la ville de Guiglo une autre salle d’accouchement et désengorger le Centre hospitalier régional en offrant des consultations générales des soins de santé primaire.Le représentant du HCR en Côte d'ivoire, M. Jacques Franquin (à gauche), remmettant les clés de la nouvelle Pmi de Guiglo au représentant du préfet (au centre) et au Directeur départemental de la Santé (à droite)

«Nous avons enfin les moyens d’atteindre l’essentiel de nos objectifs », s’est réjoui le Dr Gauze Jean-Claude, médecin chef de la Pmi de Guiglo. Il s’agit notamment de la prise en charge intégrale de l’enfant, depuis sa conception jusqu’à ce qu’il soit grand ; ainsi que la prise en charge médicale des personnes vivant avec le Vih Sida, aussi bien les communautés réfugiées que les communautés hôtes.

Cependant, l’état de délabrement avancé de la voie menant à la nouvelle Pmi de Guiglo, a quelque peu entaché la joie des populations et du corps médical. «Les taxis refusent de s’y engager, créant ainsi des désagréments surtout chez les femmes enceintes », ont-ils tous déploré; avant de solliciter une ambulance qui servira à l’évacuation des cas jugés critiques.

Installé en Côte d’ivoire à la fin des années 1980, le Haut commissariat des Nations Unies pour les refugiés (UNHCR) avait pour mission d’aider le gouvernement ivoirien à accueillir sur son sol les réfugiés libériens qui fuyaient la guerre dans leur pays. Aujourd’hui, sa mission s’étend également aux populations de Côte d’ivoire qui ont dû s’installer dans des régions autres que leur région d’origine en vue de fuir le conflit armé.

Ghislaine ATTA (envoyée spéciale à Guiglo)

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !