Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de la tuberculose : 22491 personnes dépistées en 2009 - 25/03/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cette année, la 15ème journée mondiale de la tuberculose a été célébrée à Dabou par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique avec tous les organismes partenaires. En livrant son message, Dr Aka Aouélé Eugène, ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a relevé qu’en 2009, grâce aux 120 structures qui ont assuré le dépistage et le traitement de la tuberculose, ce sont 22 491 cas qui ont été dépistés dont 63% de formes contagieuses. Il a relevé un taux de notification de l’ordre de 105 cas pour 100 000 habitants. Et d’ajouter que ces résultats, quoique satisfaisants, méritent d’être renforcés par des actions novatrices. Toute chose qui cadre avec le thème retenu cette année : « En route contre la tuberculose, innovons pour agir plus vite ». Perçu sous le rapport de l’innovation, le dépistage a été étendu dans le secteur privé, les prisons et les services de prise en charge du Vih/sida.

Le ministre a ajouté qu’en terme de suivi, l’implication des communautés dans la lutte contre la tuberculose a contribué à améliorer le succès du traitement, qui est passé de 73% en 2008 à 76% en 2009. Le ministre a reconnu que la lutte contre la tuberculose est confrontée à deux défis majeurs, la co-infection avec le Vih qui en aggrave l’ampleur et l’apparition de formes multi-résistantes aux médicaments classiques.

Dr Aka Aouélé a remercié le gouvernement américain pour son appui substantiel à la Côte d’Ivoire à travers le Pepfar. Et tous les autres partenaires qui aident la Côte d’Ivoire. La représentante du Plan d’urgence américain de lutte contre le Sida (Pepfar),Dr Licos du Cdc, a rappelé que depuis 2004, les appuis financiers de son pays au ministère de la Santé ont augmenté constamment de 560 000 dollars à 4 millions de dollars. En 2010, elle note que le budget alloué à la prise en charge de la co-infection tuberculose /vih s’élève à 3 millions 350 mille dollars. Ce qui fait un total de 17 millions de dollars alloués sur cinq ans.

Le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé, au nom du Directeur régional de l’organisation pour l’Afrique, Dr Louis Gomez Sombo, a relevé que l’Afrique supporte une charge disproportionnée de la tuberculose avec 22% des nouveaux cas enregistrés chaque année. Et de conclure que la région africaine affiche le taux le plus élevé de notification de la tuberculose pour 100 000 habitants. Dans la région, environ 47% seulement du nombre estimé de nouveaux cas de tuberculose au sein de la population sont effectivement dépistés et 79% seulement de ces cas achèvent le traitement.

Cissé Mamadou

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !