Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Maladies chroniques: les spécialistes ivoiriens ont examine le diagramme d'évaluation et de prévention de risque - 09/04/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Programme national de prévention des maladies non transmissibles a organisé, ce jeudi 08 avril, une séance de travail et d’information, de présentation et d’échanges sur l’outil de prévention primaire des maladies cardiovasculaires. La rencontre s’est tenue à l’immeuble Crae-Uemoa d’Abidjan Plateau, avec pour but d’impliquer l’ensemble des acteurs du domaine du médicament, de l’assurance maladie et des pathologies cardiovasculaires en Côte d’ivoire.

Il s’est, en effet, agi pour les participants de passer en revue le Diagramme d’évaluation et de prédiction du risque de survenue d’événement cardiovasculaire mortel ou non. Un outil développé par l’Organisation mondiale de la santé (Oms), en collaboration avec la Société internationale d’hypertension.

Après quoi, ils ont entrepris de décrire les mesures et actions médicales de prévention primaire en fonction du niveau de risque. Avant d’exposer les implications liées à l’utilisation du Diagramme au niveau du système de santé. Enfin, ont été présentées les nécessités et étapes suivantes du processus de vulgarisation de l’utilisation de cet outil au niveau du même système de santé.

Cette séance de travail aura permis, selon M. Prosper Djessou, représentant le Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, « aux différents acteurs d’être au même niveau d’information afin que les dispositions adéquates soient mises en œuvre pour le bien être des populations ».

Les principales maladies chroniques non transmissibles, à savoir les maladies cardiovasculaires, les cancers, les affections respiratoires chroniques et le diabète, constituent aujourd’hui les causes majeures de morbidité et de mortalité dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la Santé (Oms). En Afrique subsaharienne, les statistiques de l’Oms indiquent que plus de 20 millions de personnes sont affectées par l’hypertension artérielle. Si rien n’est fait, l’organisation onusienne prédit qu’en 2020, les maladies cardiovasculaires seront, à elles seules, à la base de 50% des décès toutes causes confondues.

Les facteurs de risque majeurs à la base d’une forte proportion de ces affections chroniques sont entre autres l’abus d’alcool, le tabagisme, la mauvaise alimentation, l’inactivité physique et leurs corollaires que sont le surpoids et l’obésité, l’hyperglycémie et l’hypercholestérolémie.

Ghislaine ATTA

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !