Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Ouverture des Xèmes journées ivoiriennes de pédiatrie : la nutrition et les maladies afférentes chez l’enfant au centre des débats - 28/05/2010 - Notre Voie - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de ses activités scientifiques annuelles, la Société ivoirienne de pédiatrie (Sip) organise, du 27 au 28 mai, sous le parrainage du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, à l’espace Crrae-Umoa de Versus Bank (Plateau), ses Xèmes journées ivoiriennes de pédiatrie. Cette année, ces assises ont pour thème principal «Nutrition et maladies nutritionnelles de l’enfant».

A la cérémonie d’ouverture, hier matin, Pr. Houenou-Agbo Yveline, vice-présidente de la Sip, qui intervenait à double titre (en qualité de présidente du comité d’organisation et à la place de la présidente de la Sip, Pr. Timité-Konan Marguerite, en déplacement à l’extérieur), a déroulé quelques-unes des missions de la Sip, affiliée à l’Union des sociétés et associations africaines de pédiatrie (Unapsa) et à l’Association internationale de pédiatrie : promouvoir et encadrer la formation continue des membres afin de contribuer à assurer la qualité des spécialistes, œuvrer pour la réduction de la morbidité et de la mortalité des enfants en Côte d’Ivoire. «La diffusion des résultats scientifiques constitue pour nous une priorité et nous permet d’éclairer les pouvoirs publics et la population sur les problèmes de la spécialité», a-t-elle dit. Avant d’ajouter que c’est dans le cadre du renforcement des capacités de ses membres que la Sip organise chaque année les journées ivoiriennes de pédiatrie. «Base essentielle de la croissance et du développement aussi bien d’un individu que d’une nation, la nutrition constitue une des priorités du XXIème siècle pour les organisations (la Fao, l’Oms, l’Unicef et plusieurs groupes d’experts de par le monde.

C’est le premier Omd (Objectif du millénaire pour le développement), un droit universellement reconnu», a-t-elle estimé. Puis d’annoncer qu’au mois de septembre, l’Organisation ouest africaine pour la santé réunira en Côte d’Ivoire les experts pour analyser et orienter les politiques nationales et régionales en faveur des programmes de la nutrition. «Le sujet est donc d’actualité et la Sip l’a bien perçu», avancera-t-elle. Elle n’a pas manqué de faire cas de l’analyse situationnelle de la malnutrition chez l’enfant dans le monde et a relevé les interventions à base communautaire récemment initiées à Abobo-Té par la Sip avec le concours de partenaires dans le cadre de l’évaluation et la promotion des enfants de 0 à 5 ans. Elle a, par ailleurs, espéré que l’ensemble des pédiatres et collaborateurs de ceux-ci poursuivront cette activité dans d’autres communautés. Avant de dire qu’avec la direction du Programme national de nutrition du département de la Santé et tous les programmes en faveur de la mère et de l’enfant, les pédiatres s’engageaient à faire reculer la morbidité et la mortalité des enfants, elle a enjoint à ses confrères d’actualiser leurs connaissances sur les règles de la sécurité et de l’hygiène des aliments, les besoins en micronutriments, la place et la responsabilité du praticien dans la prescription du régime alimentaire du nouveau-né, de l’enfant sain et malade, les noouvelles notions sur les malnutritions et les nouveaux critères d’évaluation de l’état nutritionnel selon l’Oms.

Marcellin Boguy

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !