Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Traitement de la fistule obstétricale : un centre bientôt ouvert à San Pedro - 17/09/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

[Les fistules sont consécutives à des accouchements difficiles et prolongés (Photo d'archives)] Les populations féminines du département de San Pedro atteintes de la fistule obstétricale n’auront plus à parcourir de longues distances pour se faire traiter. Un centre pour le traitement de la fistule obstétricale verra bientôt le jour. Ce centre sera logé dans l’enceinte du CHR de San Pedro.

En prélude à l’ouverture dudit centre, un séminaire de formation sur la fistule vésico-vaginale a eu lieu les 7, 8, 9 septembre dernier dans un hôtel de la place. Ce centre s’inscrit dans le cadre du Projet Fistule Vésico vaginale mis en place par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en partenariat avec l’UNFPA.

Ce séminaire qui a regroupé les infirmiers et sages femmes venus des districts sanitaires de Gagnoa, Séguéla, Sassandra, Soubré et San Pedro avait pour but de standardiser les connaissances et renforcer les compétences des prestataires médicaux pour une meilleure prise en charge des fistules.

Selon les spécialistes, la fistule obstétricale est une lésion résultant de l’accouchement qui a été relativement négligée. Elle est généralement causée par un travail prolongée et difficile, parfois de plusieurs jours, sans intervention obstétrique pratiquée en temps voulu pour mettre fin aux pressions excessives exercées par le fœtus sur l’organisme de la femme.

Les 30 praticiens de la santé qui ont bénéficié de cette formation pourront désormais prévenir les nouveaux cas, les empêcher ou référer les patientes atteintes dans les centres appropriés. Ce sont les docteurs Kouadio Yao Alexis, Bilé Kouamé et Séki Evo qui ont dispensé la formation.

La fistule obstétricale qui est une maladie qui apparaît de nos jours comme un problème de santé publique dans nos pays en voie de développement en général et en Côte d’Ivoire en particulier. Malheureusement peu connue, sa prise en charge est négligée alors que ses conséquences médico-psychosociales sont considérables et en font une urgence sociale.

MARTIAL DETCHI

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !