Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Eradication du ver de guinée : la Côte d`Ivoire gagne la bataille avec zéro cas - 04/10/2010 - Le nouveau réveil - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 10ème journée de mobilisation sociale pour l'éradication du ver de guinée a eu lieu, hier, à la place Elleingand Etché à Aboisso. Présidée par le ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Dr Aka Aouélé qui avait à ses côtés le préfet de région, Seydou Gogoua Bernard, cette cérémonie a été marquée par l'annonce d'une bonne nouvelle : la Côte d'Ivoire compte zéro cas de vers de guinée. Dans son mot de bienvenue, le maire d'Aboisso, Kadja N'zoré, a souhaité que le célèbre cours d'eau "La Bia" ne soit pas polluée par les populations pour que le ver de guinée n'ait aucune chance d'apparaître à Aboisso.

Directeur coordonnateur du programme d'éradication, M. Koffi Kouamé a indiqué que " de 2007 à ce jour, la Côte d'Ivoire notifie zéro (0) cas de ver de guinée ". Ce qui fait que ce pays est " en période de pré-certification de l'éradication ". Toutefois, a-t-il laissé entendre, son équipe lutte contre la rumeur non fondée qui fait etat de 127 cas depuis 2007. Avec la crise, a poursuivi le directeur coordonnateur, " l'inquiétude demeure avec la dégradation des ouvrages d'eau et des forêts dites classées sans eau potable abritant des populations au nombre desquelles figurent des personnes provenant des pays encore endémiques ".

Ces cas observés à Guitry, Fresco, Vavoua, dans les régions du Zanzan, du Worodougou et du Moyen Comoé nécessitent, a-t-il dit, davantage d'effort. " Nous avons gagné la bataille de l'arrêt de la transmission; il nous reste à gagner la guerre qui est la certification de l'éradication projetée pour 2011 " a-t-il conclu. Dr Mamadou Ball, représentant de l'Oms en Côte d'Ivoire, a salué la performance de la Côte d'Ivoire qui est passée de 12690 cas en 1992 à 0 cas depuis la fin de l'année 2006. Le ministre Aka Aouélé, saluant les partenaires de la Côte d'Ivoire pour leur soutien qui a permis d'atteindre ce résultat, a appelé cependant à la vigilance. Car, a-t-il averti, le ver de guinée est toujours à nos portes puisque des pays limitrophes tels que le Ghana, la Guinée sont des pays endémiques.

Diarrassouba Sory

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !