Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Santé mentale : une pathologie à classer au nombre des maladies chroniques - 11/10/2010 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il est aujourd’hui nécessaire d’améliorer les services et soins aux personnes souffrant de maladies mentales. La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde entier, a célébré samedi dernier, la journée mondiale de la santé mentale. Et, c’est l’Institut national de la santé publique d’Adjamé qui a abrité cette cérémonie sur le thème : «Santé mentale et maladies chroniques : nécessité de soins continus et intégrés». Organisée par le Programme national de santé mentale (Pnsm), sous l’égide du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, cette journée, au dire du Pr. Delafosse Roger Charles, directeur coordonnateur du programme, entend «sensibiliser les décideurs, le personnel de santé et la population à la nécessité de prendre en compte la santé mentale dans les maladies chroniques».

Que sont le diabète, l’hypertension artérielle, la tuberculose et le Vih/sida, le cancer qui s’accompagnent d’un cortège de perturbations psychologiques chez les personnes qui en souffrent. Tels la peur de mourir, les troubles de sommeil, les inquiétudes…Pour le Pr Delafosse, les maladies chroniques sont la préoccupation des soignants, car lourdes à porter pour les malades. En effet, révèle le directeur coordonnateur, un rapport sur la santé présenté par l’Organisation mondiale de la santé (Oms), indique que 450 millions de personnes dans le monde souffraient de troubles comportementaux ou de problèmes psychologiques. Des troubles qui représentaient 12% de charges morbides mondiales en 2000 et en constitueront 15% d’ici à 2020. Dr Ball Mamadou, représentant résident de l’Oms, souligne qu’il ressort des études que dans quelques pays «un patient sur six se présentant dans un centre de santé souffre d’au moins un trouble mental, neurologique ou comportemental dans la région africaine». Il a invité donc invité les gouvernants et partenaires à plaider pour l’amélioration des services et soins aux personnes souffrant de maladies mentales. Aussi, a-t-il soutenu, qu’il est indispensable de maintenir des programmes en faveur des individus atteints d’incapacités mentales pour faciliter leur réinsertion dans la communauté. Au nom du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, M. Loukou Guillaume, conseiller technique, a affirmé que l’accès aux soins tant pour la santé physique que pour la santé mentale est un droit pour tout citoyen. C’est pourquoi, il est important d’être attentif aux plaintes des malades, que les familles et l’entourage médical fassent preuve de vigilance devant tout signe ou changement, tant physique que psychologique.

Écrit par Grâce Ouattara

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !