Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de fièvre jaune : « RIPOSTE » VACCINALE DE L'OMS - 25/01/2011 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Organisation mondiale de la santé (Oms) et les autres partenaires ont, depuis le 21 janvier dernier, entrepris d’appuyer la conduite d’une campagne vaccinale dite de « riposte » contre l’épidémie de fièvre jaune que connaît la Côte d’Ivoire depuis le mois de Mai 2010. Cette opération concerne les quatre districts sanitaires où l’épidémie est actuellement présente.

Plus de 800000 personnes sont concernées par cette campagne de vaccination de riposte, notamment dans les districts sanitaires de Katiola, Béoumi (dans la région de la Vallée du Bandama – centre du pays), Séguéla et Mankono (dans la région du Worodougou – nord du pays).

Face à l’urgence de la situation et afin d’aider le pays à stopper la propagation de la maladie dans d’autres régions, et sauver des vies, Monsieur Ndolamb Ngokwey, Coordonnateur Humanitaire en Côte d’Ivoire, a invité tous les acteurs de la campagne à « agir rapidement et efficacement ».

En effet, les ripostes vaccinales à minima organisées antérieurement en vue de circonscrire l’épidémie n’ont pas donné l’effet escompté.

« La vaccination représente la protection la plus efficace contre la fièvre jaune. Le vaccin assure une protection de dix ans. », a rappelé, pour sa part, Docteur Mamadou D. BALL, Représentant de l’Oms en Côte d’Ivoire.

La Côte d’Ivoire connaît une épidémie de fièvre jaune depuis le mois de Mai 2010. Cette épidémie a affecté 17 districts sanitaires dont 7 dans la ville d’Abidjan et 10 à l’intérieur du pays.

Ghislaine ATTA

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !