Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de fièvre jaune : L’Oms cherche 420 millions pour les vaccins - 12/10/2006 - Le front - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une épidémie de fièvre jaune s’est déclarée à Korhogo au Nord de la Côte d’Ivoire, puis à Ouragahio, à l’Ouest. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le premier cas enregistré est un homme de 30 ans, employé dans une organisation humanitaire, dans la ville de Korhogo. Le second cas de fièvre jaune est présenté par une jeune fille de 16 ans, habitant de Ouragahio, près de la ville de Gagnoa.

Les prélèvements effectués sur ces deux personnes, ont été analysés à l’Institut pasteur d’Abidjan, et déclarés positifs. Ces analyses ont été confirmées par l’institut pasteur de Dakar, qui est le laboratoire de référence de l’organisation mondiale de la santé en Afrique. Même si aucun décès n’a encore été enregistré dans ces deux régions, du fait de la fièvre jaune, la situation y est préoccupante, d’autant plus que la fièvre jaune est une maladie à ranger au chapitre des problèmes de santé publique.

Aussi, l’Oms, appuie actuellement le ministère de la Santé et de l’hygiène publique pour des investigations épidémiologiques, biologiques et entomologiques. Les équipes se sont rendues dans les deux localités, avec une certaine quantité de vaccins anti-amarils, pour circonscrire l’extension de la maladie dans les environs immédiats des malades. Mais aussi renforcer la surveillance épidémiologique. Par ailleurs, le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a sollicité de l’Oms, un appui technique et financier, en vue de vacciner toute la population de Korhogo et de Ouragahio, contre la fièvre jaune.

A cet effet, le bureau de l’Organisation mondiale de la santé en Côte d’Ivoire a lancé un appel de fonds d’urgence, d’un montant de 420 millions de Fcfa, afin de vacciner 650.000 personnes à Korhogo et Ouragahio. Cet appel de fonds va servir à l’achat des vaccins et du matériel de vaccination, à mobiliser les populations, former le personnel de santé impliqué dans la gestion de cette épidémie et conduire une grande campagne de vaccination de masse dans les deux localités. Déjà, en février 2006, l’Oms avait appuyé la vaccination de plus de 26.000 personnes contre la fièvre jaune à Bouna, suite à la survenue d’une épidémie dans la localité de Doropo. Une campagne de vaccination de masse avait été menée contre cette maladie, en 2003, à Abidjan.

Calvin Wandji

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !