Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : un plan de sauvetage sera mis en place - 11/05/2011 - Fraternité matin - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la santé et de l’Hygiène publique (à gauche) en compagnie du Dg de l’Oms Dr Luis Sambo. Dégradation prononcée du système de santé, marquée par la détérioration des trois Chu, en raison de leur surutilisation, des pillages, de la désertion des postes de travail par le personnel, de l’abandon de plus de 70 établissements sanitaires, des déplacements massifs des populations, etc. Bilan lourd pour le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique qui, à l’heure de la reconstruction, ne peut se passer de l’appui de «ses amis de l’extérieur». D’où l’invitation urgente au directeur de l’Oms, Dr Luis Sambo, à apprécier la situation.

Au cours de la séance de travail qu’il a eue avec ce dernier, hier à son cabinet, le ministre Allah Kouadio a d’abord planté le décor, avant de céder la parole à des collaborateurs pour des communications. «La crise post-électorale a créé plus de dégâts que celle de 2002… Les médicaments ne sont pas acheminés, surtout à l’ouest. Nous devons faire en sorte que les centres de santé fonctionnent, que nous ayons une disponibilité en matière de médicaments, que les activités de surveillance épidémiologique se fassent et que la prise en charge des blessés se fasse, etc.», a déclaré le ministre, avant d’annoncer un plan de sauvetage.

Les communications portaient sur, entre autres, «l’impact de la crise post-électorale sur le système de santé ivoirien» ; «la situation de la disponibilité et de l’accessibilité du médicament dans le secteur public en Côte d’Ivoire»; «la situation de la poliomyélite en Côte d’Ivoire», etc.

Résurgence des maladies

S’agissant de l’impact de la crise et particulièrement de la détérioration du système sanitaire, le directeur général de la Santé, Pr Simplice Anongba a fait cas de la résurgence de maladies telles que la lèpre, le pian, la tuberculose, la bilharziose, la fière jaune, ainsi que le développement de pathologies émergentes, comme l’ulcère de Buruli, les épidémies de rougeole, de choléra, de méningite. Une situation qui achève de consacrer, à l’en croire, le recul de la situation sanitaire.

Quant au personnel médical, à la date du 31 mars dernier, la direction des ressources humaines a noté 337 absents et l’abandon de plus de 70 établissements sanitaires, à la même date.

Comme autres conséquences de la crise post-électorale, l’intervenant a relevé la pénurie de médicaments dans les structures sanitaires, le dysfonctionnement du système d’information sanitaire, la destruction d’infrastructures dans 27 établissements sanitaires à l’ouest, la perte de moyens logistiques, l’arrêt des activités de prévention, la prise en charge perturbée des maladies chroniques…

Trois hôpitaux ouverts sur huit

Ayant perçu très vite l’acuité du problème, le ministère a engagé des actions d’urgence. Lesquelles ont consisté en la gratuité de la prise en charge médicale, du 16 au 31 mai, à la fonctionnalité des Espc des zones de combats. Ainsi, dans l’ouest, 64 centres de santé sont ouverts sur 149 et 3 hôpitaux généraux sur 8.

Dans le sud, 135 fonctionnent sur 171.

Dr Luis Sambo a assuré le ministère du soutien de l’Oms. «Nous allons ensemble analyser les conséquences sanitaires de la crise. Mais déjà, nous avons identifié les priorités dans le cadre du plan d’urgence qui permet le traitement rapide des blessés. Nous allons assurer la disponibilité de médicaments essentiels».

Après une audience avec le Premier ministre Soro Guillaume à l’Hôtel du golf, le directeur de l’Oms, Dr Luis Sambo, a effectué une visite au Chu de Cocody où il a échangé avec des malades.

Marcelline Gneproust

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !