Santé tropicale en Côte d'Ivoire - Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en Côte d'Ivoire > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge des insuffisants rénaux : Mme Bédié veut construire un centre d'hémodialyse International - 18/10/2011 - Le patriote - Côte d'IvoireEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Très bientôt les insuffisants rénaux n'auront plus besoin d'aller à l'extérieur pour faire une greffe de reins. La présidente fondatrice de l'Ong ''Servir'', Mme Henriette Konan Bédié a décidé de construire un centre de prise en charge des insuffisants rénaux baptisé « centre International d'Hémodialyse Servir ».

Ce centre sera réalisé dans la commune d'Attécoubé pour un coût de 5 milliards de FCFA. L'information a été donnée par le président délégué de Servir, M. Amoakon Banga mercredi dernier lors d'un petit déjeuner de presse, à l'hôtel Tiama au Plateau. Pour mobiliser les fonds à l'effet de réaliser ce projet, un gala de bienfaisance (le 7ème du genre) aura lieu le 28 octobre prochain à l'espace Cristal à Marcory Zone 4C. Et le lendemain, aura lieu le « concert de la solidarité » au Palais de la culture de Treichville, avec en vedette Meiway. « L'enjeu de ce gala est de servir de point de départ pour la mobilisation de fonds pour le financement de ce centre. Ce projet tient à cœur à Mme Bédié » a insisté M. Banga, annonçant que la Première Dame de Côte d'Ivoire, Mme Dominique Ouattara a accepté la présidence d'honneur de ce gala. Le chef de service neuphrologie du Chu de Cocody, le Pr. Gnionsahé Apolinaire a indiqué que la construction de ce centre constituera une bouffée d'oxygène pour les malades. « Ils n'auront plus besoin d'aller au Ghana, en Tunisie ou en Inde pour faire une transplantation de reins» a-t-il fait remarquer. La pose de la première pierre de ce centre est prévue pour le 25 octobre prochain.

Anzoumana Cissé

Lire l'article original

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Côte d''IvoireSanté tropicale en Côte d'Ivoire
Le guide de la médecine et de la santé en Côte d'Ivoire


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !